Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Elle comparait pour violences sur le personnel pénitentiaire de Corbas

Une Drômoise était jugée mercredi devant le tribunal correctionnel de Lyon.
Le 8 novembre dernier, elle s'était vu refuser son droit de visite au parloir alors qu'elle souhaitait y retrouver son compagnon incarcéré dans la prison lyonnaise pour homicide volontaire. Furieuse de cette décision, elle franchit alors de force le tourniquet et est accusée d'avoir porté un coup de genou à l'agent de l'administration pénitentiaire. Elle a expliqué à la barre avoir simplement levé la jambe pour se protéger. A noter que la Drômoise a de nouveau été interpellée mardi par les gendarmes. Un an de prison a été requis et le jugement a été mis en délibéré au 16 février.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.