Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les Prud’hommes de Lyon se prononceront le 19 avril

43 ex-salariés victimes de l'amiante dans l'usine d'Iribus à Annonay étaient hier à Lyon.
Ils réclament des dommages et intérêts pour avoir été exposé à l'amiante pendant 30 ans entre 1963 et 1993. Après avoir quitté l'entreprise, les ouvriers conservaient 65% de leur salaire. Aujourd'hui, ils réclament les 35% restants à titre de préjudice physique et morale.


Commentaires 1

Déposé le 12/01/2011 à 17h56  
Par Bernon Citer

Je croyais que depuis les arrêts de la cour de cassation en 2010 et de la décision de donner au TASS la possibilté de dédommager ces deux préjudices. Pouvez vous m'apporter quelques éclaircissements Merci

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.