Un ancien employé de la centrale du Bugey obtient gain de cause auprès de la cour d'appel de Lyon

Un ancien employé de la centrale du Bugey obtient gain de cause auprès de la cour d'appel de Lyon

EDF a été condamnée à verser 100 000 euros de dommages et intérêts à un ancien salarié pour discrimination liée à l'âge.En 2004, celui-ci avait été mis en retraite d'office à 55 ans après 25 ans passés à la centrale.
L'arrêt de la Cour d'appel de Lyon devrait faire jurisprudence pour d'autres ex-salariés également mis en retraite d'office.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
aiglemalin le 17/02/2011 à 10:48

Qu'importe que ce soit la cour d'appel et non le CPH qui ait pris cette décision. Dans tous les cas, ces instances sont noyautées par la gauche, alors ... Le fond du problème concernant EDF est qu'il est urgent : - de mettre fin aux sureffectifs chroniques dans cette entreprise, négociés avec la CGT pour se prémunir de sa capacité de nuisance (ils pourraient faire la même chose à EDF qu'aux ports français : destruction). - de faire cesser le scandaleux pricilège du CE d'EDF payé par les consommateurs (budget = 1% du CA conre 1% de la masse salariale dans la loi commune) - de nettoyer la pétaudière constituée par la gestion du CE d'EDF par la CGT, une véritable entreprise organisée d'abus de biens sociaux et d'emplois fictifs, le tout payé par les consommateurs - de juger les dirigeants de la CGT et du CE d'EDF et les faire rembourser les énormes montants volés au bien public

Signaler Répondre

avatar
dura lex sed lex le 15/02/2011 à 16:20

ce n'est pas le CPH qui a pris cette décision mais la cour d'appel et la cour d'appel ce sont de vrais juges, alors aiglemalin avant de dire des conneries il faut se renseigner un peu!! si comme l'ump tu penses que les juges sont tous de gauche alors, ton cas est désespéré. berlusconi dit exactement la même chose de la justice, c'est curieux non ?

Signaler Répondre

avatar
aiglemalin le 15/02/2011 à 09:59

Si es employés d'EDF se mettent à vouloir bosser, c'est le monde à l'envers ! Cela dit, la constante reste que ces employés coûtent une fortune à EDF. Et ping, 100.000 euros de plus à répercuter dans votre note d'électricité ! Merci les juges de prudhommes siglés CGT (syndicat qui par ailleurs a fait du CE d'EDF une réserve inépuisable d'argent pour ses magouilles).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.