Kamel Kabtane dénonce « attéré par la violence inouïe » de Kadhafi

 Kamel Kabtane dénonce « attéré par la violence inouïe » de Kadhafi

Le recteur de la grande mosquée de Lyon s’est fait l’écho des mouvements de « ces grands peuples » qui « retrouvent le chemin de leur histoire après s’etre débarrassé de dirigeants sans scrupules, profiteurs du post-colonialisme. » Et se dit « atterré par la violence inouïe avec laquelle le dirigeant Kadhafi frappe son propre peuple. »

« Il ne doit y avoir aucune réserve ni arrière pensée pour dénoncer cette tuerie » s’est prononcé Kabtane. L’homme assure toutefois voir avec « une émotion profonde ces populations, avec un courage infini, affronter pacifiquement les armes pour retrouver la liberté, et donner à leurs enfants la chance de construire l’avenir qu’ils souhaitent. » « L’islam resplendira de ses vraies couleurs dans les grandes démocraties arabes qui vont se construire » anticipe Kabtane, qui souhaite dédier la prière collective de vendredi « aux soeurs et frères de Lybie qui risquent la mort parce que tout simplement ils cherchent à vivre. »

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.