Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Collomb guide le maire de Sao Paulo

Le sénateur-maire de Lyon a fait visiter la ville à son homologue brésilien vendredi.

L'édile brésilien a profité de sa venue en France pour s'arrêter à Lyon, après Paris et Marseille. Il a eu un guide de choix en la personne de Gérard Collomb. Le président du Grand Lyon a fait visiter sa ville à Gilberto Kassad en profitant du beau temps pour faire une croisière sur la Saône. Collomb a récapitulé l'histoire de Lyon, il a également pu exposer les aménagements des Subsistances et de la future promenade des quais de Saône. "Je vais raser ces parkings pour retrouver la plage originelle" a-t-il précisé devant le parking du quai Saint-Antoine.

Le clou de la visite était le quartier de la Confluence, dont Gérard Collomb est très fier. Il a détaillé chaque bâtiment, de la darse en passant par le cube orange et le siège d'Espace Group:"c'est un quartier chic de la ville où j'ai aménagé beaucoup de logements sociaux". Le maire de Sao Paulo, qui se lance dans une biennale d'art contemporain, s'est intéressé à la Sucrière, sur le toit de laquelle une boîte de nuit modulable est en cours de construction. Gilberto Kassab doit rencontrer l'adjoint à la culture Georges Képénékian pour faire le point sur les possibilités culturelles.

Arrivés à la Confluence, après un crochet par le Confluent où Collomb a expliqué, le sourire aux lèvres, à son homologue carioca qu'un musée y était en construction, le maire Lyon s'est vanté du succès de son projet: "Cette année, je m'interrogeais pour savoir si je devais augmenter les impôts locaux. J'ai attiré tellement d'entreprises à Lyon que je n'ai pas eu besoin. A la Confluence, je n'ai plus un m2 à vendre !" Le maire de Sao Paulo s'est dit intéressé par cette croisière ensoleillée: "Cette visite donne une bonne idée de la viabilité de certains projets urbains. Des projets de transports en commun également". Il devait ensuite rencontrer le président du Sytral Bernard Rivalta puis l'agence d'urbanisme lyonnaise.


Commentaires 1

Déposé le 12/03/2011 à 11h16  
Par lyonnais Citer

arrivé à la Confluence, notre césar Colomb à put montrer de vive voix à son homologue brésilien l'erruer qu'il vient de nous faire (nous habitants de Lyon) avec son entrée de la Darse impraticable car il n'a pas assez creusé en sous sol. L'entrée de la darse devait avoir un mettre de plus de profondeur, si bien que maintenant aucun bateaux de peut venir a part les petits zodiacs par peur de casser leur quille, pas malin le César. Comme si il ne savait qu'il y aurait de la vase. Maintenant aucune personne osera reprendre les tavaux pour une somme de plusieurs millions d'€ avant une cinquantaine d'années. Travail bâclé cher césar Collomb.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.