Conseil général : Hamelin dénonce les «magouilles» de Collomb

Conseil général : Hamelin dénonce les «magouilles» de Collomb

Le conseiller municipal du 4e arrondissement de Lyon est une nouvelle fois monté au créneau contre le maire de Lyon. Il lui reproche ses manoeuvres pour escamoter la probable réélection de Michel Mercier à la tête de l’institution au profit d’une alliance de la gauche avec les radicaux valoisiens, partenaires historiques de l'UMP, que Collomb a tenté de mener en sous-main.

« Pour essayer de prendre ce que les urnes ne lui ont pas donné, Gérard Collomb annonce sans scrupules vouloir récupérer la Présidence du Conseil Général sur le tapis vert des négociations souterraines et opaques, où il espère acheter les voix de quelques élus » a-t-il dénoncé dans un communiqué mardi. Une référence aux tractations du maire de Lyon avec les deux élus radicaux de la majorité Mercier, Daniel Pomeret et Bernard Fialaire, dont les votes jeudi lors de la séance d’installation du nouveau Conseil général seront déterminants pour dessiner les contours de la future majorité départementale. « Je dénonce ce déni de démocratie, qui se moque du vote des électeurs au profit des magouilles les plus sordides, continue-t-il. Gérard Collomb pense à tort que les élus sont si peu intègres qu'ils peuvent être achetés par des postes ou des avantages », tempête-t-il, dans une référence au poste de président de Conseil général qu’aurait proposé la gauche à Bernard Fialaire pour emporter sa voix. « Monsieur le Maire de Lyon (..) que vous vouliez par des magouilles dénaturer le choix des électeurs n'est pas admissible », termine le président de l’association Ensemble pour Lyon avec une Ambition Nouvelle (ELAN), arguant que « ce type de comportement alimente les votes extrêmes. »

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Daniel le 03/04/2011 à 19:18

Au fait combien de milliers d'euros rapporte chaque mois à M. Emmanuel HAMELIN son maroquin d'inspecteur général au ministère de la culture ? On va bientôt se rendre compte des méthodes de ce monsieur qui ose donner des leçons de probité et ça va faire mal.

Signaler Répondre

avatar
farfadet le 30/03/2011 à 20:33

Notre Gégé est passé maître des petits arrangements entre amis, manque de bol cette fois cela n'a pas marché!!Une seule chose me réjouit lors de cette électionle: le départ de Mr RIVALTA du conseil Général ou il aura fini de nuire. Quand quitera t'il la présidence du Sytral? Cet homme agressif, imbue de sa personne, donneur de leçons, grossier ,n'arien à faire à la tête d'un tel organisme.

Signaler Répondre

avatar
PourLyon le 30/03/2011 à 20:14

Hamelin a raison, il est malheureusement le seul à réagir à la démarche scandaleuse de Collomb. Quand aux Radicaux, ils sont dans la majorité départementale depuis longtemps et sont élus avec les voix UMP, il aurait été incroyable qu'ils cèdent aux sirènes nauséabondes du Maire de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
marie le 30/03/2011 à 18:50

G.Collomb fait comme les autres politiciens (de gauche comme de droite). Pour arriver à ses fins, il fait des promesses et propose des ''postes'' rémunérés (comme au Grand Lyon : bcp de vices-présidents) . Et, encore une fois, c'est le contribuable qui paie les ''copinages'' des politiciens... Gauche, comme droite, ces politiciens st pitoyables !

Signaler Répondre

avatar
le lecteur fou de lyon mag le 30/03/2011 à 15:48

monsieur Hamelin les radicaux ont toujours été comme cela. sous la 4eme ont les appelait les radis: rouge dessus blanc dedans mais toujours près de l assiette de beurre . en l'ocul rance gégé la tambouille . mais en plus les radicaux de maintenant sont un peu limités...............

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.