Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

FN : Gollnisch « stupéfait » par l’exclusion d’Alexandre Gabriac

Reçu mardi en commission des conflits du parti, le jeune élu régional de l'Isère Alexandre Gabriac s’est vu, dans la foulée, signifier son exclusion du parti par Marine Le Pen.

La mise au jour de clichés le montrant exécutant le salut hitlérien avait déjà valu au plus jeune conseiller régional de France sa mise à l’écart du FN. Bruno Gollnisch s’est étonné de cette décision d'exclure Gabriac qui, selon lui, n’émane pas de la commission de conflits du parti, mais de Marine Le Pen. La commission n’a en effet délivré qu’un blâme au jeune homme, estimant que « les preuves de la véracité de la photo n’étaient pas tangibles. » Alexandre Gabriac s’est toujours défendu, arguant de photomontages calomnieux, malgré la multiplicité des clichés le montrant dans la position du salut nazi. « J’ai vraiment peine à croire que Marine Le Pen, notre présidente, ait pu décider de cette exclusion sans prendre connaissance des conclusions de notre commission, enfonce Gollonisch. Et ce d’autant plus qu’elle est, en ce moment même, en vacances, en Thaïlande. Et donc qu'elle n'a pas eu l'occasion de jeter un coup d'œil à nos travaux », conclut-il.



Tags : gollnisch | fn |

Commentaires 8

Déposé le 08/06/2011 à 01h55  
Par aec Citer

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS ! Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à : AEC Résidence La Pléiade 98, rue de Canteleu 59000 LILLE Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier. Merci aussi de visiter les sites : http://aec89.site.voila.fr http://www.feracheval.com/petitions.php http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html Rejoignez la groupe sur : http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218 Faites passer le message à vos amis. Amitiés. AEC.

Déposé le 10/05/2011 à 17h24  
Par Georges Soutien Citer

Avant d'appeler "salut nazi" le fait de saluer le bras tendu, on l'appelait le "salut fasciste', et 2000 ans auparavant le "salut romain". à la demande du lobby juif, il est interdit dans nos démocaties totalitaires en tant que symbole d'incitation à la haine raciale. par contre ce mêm lobby vous autorise à saluer le poing fermé en l'honneur du communisme juif qui a fait 250 millions de morts...

Déposé le 21/04/2011 à 20h05  
Par JJJJ Citer

@claude.d Pauvre petit qui pleure, car on le compare à un communiste adorateur de Staline. Et qui trois ligne plus bas fait un bel amalgame "Les néo-nazis sont des pauvres débiles.. des délinquants.." Et oui depuis trente ans que les élécteurs du FN sont traités de nazi, et maintenant de "gros con"... @farid6987 Si vous voulez que l'on vous respecte, pas d'insulte. D'ailleurs vu votre pseudo, la truie ne vous est pas recommandée.

Déposé le 20/04/2011 à 19h08  
Par farid6987 Citer

ATTENTION UNE TRUIE CARNIVORE EN LIBERTÉ C'EST ÉCHAPPÉE DU ZOO DE ST CLOUD,ELLE AURAIT ÉTÉ APERÇUE EN THAILLANDE

Déposé le 20/04/2011 à 17h01  
Par Claude.d Citer

Dès qu'on rappelle que le nazisme fut effroyable. et que ses thuriféraires sont encore parmi nous.. on est communiste et adorateur de Staline.. Être bon français, il me semble, c'est aussi rejeter les fondamentalismes, les intégrismes politiques et religieux.. Les néo-nazis sont des pauvres débiles.. des délinquants..

Déposé le 20/04/2011 à 16h34  
Par agathon Citer

quelque soit les faits, provocation, montage photographique, tout est bon pour chercher à discréditer ou faire discréditer Le Front National à la veille d'une échéance où les électeurs comptent bien sanctionner l'imposture. Une telle " révélation" n'est qu'un pet dans l'eau au regard de ceux qui, hier, aujourd'hui et demain ont été, sont , et seront toujours prêts à ramasser le drapeau national pour le défendre. Exemple: Rolande Birgy a été distinguée « Juste parmi les nations » par l'Etat d'Israël. Son nom est honoré au mémorial de Yad Vashem à Jérusalem, et elle soutient le combat du Front National depuis sa création. Pour faire œuvre de mémoire, voici le témoignage d'une patriote qui sort de l'ordinaire et qui n'a pas de leçons à recevoir de la part des professionnels de l'antiracisme. Rolande Birgy, le 29 novembre der¬nier, vous étiez aux côtés de Jean-Marie Le Pen et du général Valette d'Osia en Haute-Savoie pour saluer la mémoire des résistants du plateau des Glières, pourquoi cette place d'hon¬neur au cimetière de Morette ? R.B. : Jean-Marie Le Pen m'avait invi¬tée à deux titres. En tant que résistante, car j'ai fait partie des réseaux de Haute-Savoie que commandait le général Valette d'Osia pendant la guerre. J'ai eu à effectuer pendant cette période de nombreuses missions de liaison et d'as¬sistance. D'autre part, comme « Juste », mon nom est gravé dans la pierre du mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. J'y ai moi-même planté un olivier en 1984. Il témoigne de la reconnaissance du peuple juif et de l'Etat d'Israël à mon égard et à l'égard de tous ceux qui ont contribué à sauver des Israélites des persécutions pendant la guerre. J'étais d'ailleurs invitée par le ministre Catherine Trautmann le 2 novembre 1997 à Thonon-les-Bains. Je venais inaugurer une forêt plantée pour hono¬rer l'action des « Justes » qui ont sauvé des Juifs en Haute-Savoie. C'est en effet à Thonon que le plus grand nombre d'Israélites ont pu échapper à l'occupant allemand avec l'aide de quelques Français. Inutile de vous dire que Mme Trautmann s'est empressée de partir sitôt son discours terminé, sans saluer aucun des sept « Justes » présents. Dommage car je lui avais préparé quelques questions sur sa politique anti¬française. Qu'est-ce qui vous a amenée à vous engager dans la résistance contre l'oc¬cupant ? R.B. : Dès 1928, toute jeune fleuriste à Paris dans le quartier des Batignolles, je rejoins la Jeunesse Ouvrière Chrétienne, probablement dans les premières puisque les sections féminines sont créées la même année. En 1932, je suis nommée responsable fédérale et délé¬guée syndicale de Paris-nord pour la CFTC (Confédération française des tra¬vailleurs chrétiens). En 1940, devant l'avancée allemande, je quitte Paris pour rejoindre Marseille où, par mes contacts avec la Jeunesse Etudiante Chrétienne, je trouve un emploi de stan¬dardiste dans une société d'assurance maritime. Là-bas, en même temps que je collabore à la rédaction d'une feuille clandestine, je participe à des réunions entre des dominicains et des juifs sur des questions bibliques. C'est par cet intermédiaire que je rencontre Adrien Benveniste, le responsable de la 6e orga¬nisation des Eclaireurs Israélites de France. Je suis alors envoyée en Haute-Savoie pour prêter assistance aux Israélites. C'est d'ailleurs sous cette in¬culpation que je suis arrêtée le 10 dé¬cembre 1942. Condamnée à un mois de prison, ça ne m'empêche pas de recom¬mencer sitôt libérée puisque je deviens agent de liaison pour la résistance, tout en continuant les passages vers la Suisse. Je fête la libération d'Annecy le 19 août 1944. Lire la suite à la source ici Vous pourrez lire aussi ici un article sur un autre de nos résistants. Et il y en eu tant d'autres comme ceux dont les noms suivent ci-dessous : Liste des Résistants du FN à compléter Maître Jean-Baptiste BIAGGI (Paris), avocat (H), ancien député de Paris, ancien conseiller régional de Corse, ancien maire de Cagnano (Corse), officier de la Légion d'honneur, Croix de Guerre 1939-1945, médaille de la Résistance. Mlle Rolande BIRGY (Haute-Savoie), ancienne de la JOC (1928), membre du Sillon catholique (1930), de la CFTC (1929) et du MRP (1945), résistante (Réseau Valette d'Osia), croix du Combattant volontaire de la résistance, Yad-Waschem (titre de « Juste » décerné par l'Etat d'Israël, en 1984), membre de SOS Tout Petits. Jean-Charles BLOCH, Croix de Guerre, Président du comité des Français Juifs. M. Roger BLOCH (Var), commerçant (ER), Croix du combattant 1939-1945, médaille des opérations de sécurité en Algérie, Reconnaissance de la Nation pour faits exceptionnels, ancien conseiller municipal de Toulon. Nicole de BOISGUILBERT, médaille de la Résistance. M. Claude BRABANT (Cher), ancien combattant, réfractaire au STO, évadé de France (1943), agriculteur-éleveur, maire (H) d'Annoix (30 ans), père de 7 enfants, chevalier du Mérite agricole. M. Jean-Louis de CAMARET (Vaucluse), Médaille militaire, Croix de Guerre 39-45 avec citations, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, ancien membre des réseaux de la France combattante et des FFI, médaille d'argent de la Ville de Paris. M. Michel de CAMARET, ambassadeur de France, député Front National au Parlement européen (1984-1987), Compagnon de la Libération. Michel CARAGE, Commandeur de la Légion d'Honneur, Compagnon de la Libération, Croix de Guerre 39/45 (6 citations), Médaille Coloniale avec agrafes « AFL » « Fezzan-Tripolitaine » « Tunisie », Médaille des Blessés, Médaille des Services Volontaires dans la France Libre, Presidential Unit Citation (USA), Officier du Nicham Iftikar (Tunisie). Colonel (ER) Maurice CATALAN (Charente-Maritime), certificat national d'appartenance aux FFI, père de 6 enfants, chevalier de la Légion d'honneur, officier de l'ordre national du Mérite, croix de guerre des T.O.E., croix du combattant et diverses décorations étrangères, candidat FN Cantonnales 2004 de LA-ROCHELLE-1 (23). M. Roger CHADUC (Haute-Loire), retraité des finances,

Déposé le 20/04/2011 à 16h26  
Par FrancaisETfier Citer

Tu as raison "Claude.d" c'est vrai que les nostalgiques du communisme c'est mieux...lol,Staline était sûrement un exemple à suivre...Enfin bref vive MARINE pour cette décision et en avant pour 2012 avec les vrais patriotes!!

Déposé le 20/04/2011 à 16h05  
Par claude.d Citer

La bête immonde n'est pas morte.. Si ces photos montrent la réalité, c'est profondément scandaleux.. Les nostalgiques du nazisme et de ses horreurs sont-ils accueillis au Front national.. qui serait alors "l'affront national".. ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.