Trois personnes convoquées devant la justice suite à l'intervention du GIPN dans un camp de gens du voyage

Trois personnes convoquées devant la justice suite à l'intervention du GIPN dans un camp de gens du voyage

Dimanche, un couple de quadragénaires avait été interpellé, soupçonné de violences sur deux femmes qui avaient reçu coups de rasoir et coups de cross de fusil, la veille dans ce même camp de Vénissieux.L'enquête a permis d'établir que l'une des victimes, âgée de 41 ans, avait porté un coup de couteau à la femme arrêtée.
Les trois auteurs de violences comparaîtront en octobre prochain.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.