Les HCL mettent en garde contre les tatouages au henné noir

Ces tatouages éphémères peuvent contenir de la PPD, une substance qui risque de provoquer des réactions allergiques violentes. Ce mélange vise à obtenir une teinte plus foncée et à augmenter la longévité du tatouage. Mais les HCL rappellent que cette pratique est illégale. Le service d'allergologie de Lyon-Sud réserve désormais des places d'urgence dans sa consultation pour prendre en charge ces allergies. Si vous souhaitez faire un tatouage au henné, il est conseillé de demander à ce que la préparation soit faite devant vous. Elle doit être de couleur orange, et non pas noire pour ne pas être allergisante.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.