Une lettre d'évasion retrouvée dans la poche d'un gardé à vue

Un projet d'évasion depuis la maison d'arrêt de Corbas a peut être été déjoué mercredi soir au moment de l'interpellation à Lyon d'un jeune de 24 ans. Il était soupçonné de grivèlerie d'essence. Dans sa poche, les policiers ont retrouvé une lettre écrite par un détenu proche des milieux d'extrême-droite, incarcéré depuis 6 mois après une violente agression à caractère extrémiste. Il y détaillait son projet d'évasion, un projet assez fantaisiste mais suffisamment sérieux pour que les enquêteurs l'extraient de sa cellule et le place lui aussi en garde à vue. L'enquête se poursuit.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.