Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Le deuxième souffle, Paranoid Park, Le cœur des hommes 2 et Nocturna au cinéma, Amélie Nothomb en dédicace, Rachid Taha, Benjamin Biolay et Chick Corea en concert...  Mais aussi le resto de la semaine avec Tout le monde à table.

Cinéma

Le deuxième souffle


L’histoire de “Gu”, un célèbre gangster qui s'évade de prison à la fin des années 50. Pour pouvoir financer sa cavale, il va participer à un dernier hold-up. Mais suite à une machination montée par la police, il est considéré comme une balance par le milieu du grand banditisme. Et il va tout faire pour prouver le contraire... Avec un casting de stars : Daniel Auteuil, Monica Bellucci, Michel Blanc... Après l’adaptation de Jean-Pierre Melville en 1966,  c’est la deuxième fois que le fameux livre de José Giovanni est mis en scène au cinéma.

Paranoid Park


Le nouveau film de Gus Van Sant raconte l’histoire d’un jeune skater qui tue accidentellement un agent de sécurité. Et il se retrouve seul face à sa culpabilité. Une histoire poignante. On ressort très touché par cet ado qu’on sent complètement désemparé par ce qu’il a fait et qui n’arrive à en parler à personne. Avec toujours cette mise en scène très particulière de Gus Van Sant qui réalise un film est éclaté avec des passages entre présent, passé, futur... 

Le cœur des hommes 2


Quatre ans après le premier épisode, on retrouve Alex, Antoine, Jeff et Manu. Leur amitié, leurs histoires de couples, leurs secrets... Mais la belle histoire d’amitié du premier film a laissé place à de banales histoires d’amour. Dommage.

Nocturna


Il ne faut pas rater “Nocturna”, l’histoire d’un petit garçon qui vit dans une sorte d’orphelinat. Chaque soir, il se couche en fixant “son” étoile, car il a peur du noir. Mais un soir, son étoile tombe du ciel. En essayant d’en savoir plus, il va se retrouver plongé dans le monde de la nuit. Un univers fantastique où il va rencontrer de nombreuses créatures, faire des découvertes... Et vaincre ses peurs ! Avec un très beau graphisme qui évoque un peu l’univers de Tim Burton, mais aussi une très belle bande-son. Un film idéal pour les enfants qui ont peur la nuit

Livre


Amélie Nothomb sera le 2 novembre à la librairie du Tramway pour signer son dernier livre “Ni d’Eve ni d’Adam” qui reprend le contexte de “Stupeur et tremblements” où elle racontait son expérience professionnelle au Japon.  Mais là, elle raconte son aventure amoureuse avec un Japonais. Alors que ces deux derniers livres était assez décevants, ce roman est drôle et poétique. D’ailleurs il est en course pour obtenir le Goncourt.
Librairie du Tramway, 92 rue Moncey, Lyon 3e. Dédicace de 12 à 14 heures puis de 16 à 19 heures. www.lalibrairiedutramway.com

Concerts


Le Lyonnais Rachid Taha joue le vendredi 26 octobre au Centre Théo Argence de Saint-Priest. Un très grand moment en perspective car ce sera le seul concert dans la région pour ce chanteur qui mélange rock et musique traditionnelle orientale. A ne surtout pas rater. Le vendredi 26 octobre on pourra voir les rockeurs lyonnais de Triste Sir au Marché Gare alors que Benjamin Biolay sera au Ninkasi Kao le même soir pour un autre concert événement. Enfin, toujours ce vendredi, une bonne soirée de chanson française à signaler au Transbordeur avec Karpatt et Becs Bien Zen. Le lendemain c’est le légendaire Chick Corea. Enfin, une belle soirée rap à signaler le 9 novembre au CCO de Villeurbanne. Le Dont’ Panik Tour proposera des groupes régionaux comme Hashasheen, MO, AK1, Malek ou posse33 mais aussi Medine.

Théâtre

Jusqu’au 4 novembre, la comédie de Josiane Balasko “Un grand cri d’amour” est présentée à la Marquise, une péniche du quai Augagneur. L’histoire d’un couple de comédiens très célèbres. Ils ont divorcé depuis quelques années mais un metteur en scène a décidé de les faire rejouer ensemble. Une très bonne comédie.

Découverte

La jeune chanteuse lyonnaise Cécile Hercule commence à se faire connaître sur internet. Une artiste à découvrir absolument. Avec ses paroles parfois murmurées et sa musique entre acoustique, bal popu et funk... Certaines chansons sont bien parties pour faire des tubes comme “Allez viens”, “Ce que tu veux de moi” et surtout “Si j’étais un garçon” (voir clip ci-dessous). La jeune chanteuse lyonnaise chante des histoires de couple qui se déchirent, leur amour, leurs espérances, leurs angoisses, leurs mensonges...  Avec aussi beaucoup de sensualité comme dans “Printemps”. Mais chaque chanson à son style et on ne s’en lasse pas. Vivement l’album !

Le resto de la semaine

Tout le monde à table


Située près de la gare de Vaise, cette nouvelle brasserie qui vient d’ouvrir, est la bonne surprise de la rentrée. Tout d’abord, le cadre est sympa  avec beaucoup de lumière grâce aux grandes baies vitrées,  des murs crème, un parquet en bois clair... Mais surtout beaucoup d’espace entre les tables. Côté cuisine, la carte est classique mais variée : merlu grillé en crème de safran, terrine de foie gras en pain d’épice, suprême de volaille au vieux vin... Le jour où on est venu, on a choisi le premier menu à 14,9 euros. Avec en entrée, des brochettes de boudins et de pommes accompagnées d’une timbale de riz à la tomate. Excellent et original. On continue par une cuisse de canard confite sauce aigre douce, servie avec des poivrons rouges et une purée maison. Là encore, c’est un sans faute. Et surprise, on nous propose dans ce menu : fromage et dessert. La cervelle de canut est onctueuse. Pour finir, on choisira un petit pot de crème de marron aux pépites de chocolat, surmonté d’une mousse de café. Un délice, et en plus c’est léger. A moins de 15 euros, c’est un excellent rapport qualité-prix. Fermé le samedi et dimanche. Tout le monde à table, 1 rue du 24 mars, Lyon 9e, tel 04 37 64 62 48.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.