La rivière d'Ain victime de pollution

Des traces d'hydrocarbures ont été observées vendredi soir au niveau de Corveissiat. Les pompiers ont finalement découvert que le liquide indésirable était de l'huile provenant d'une fuite d'un transformateur EDF. Ils ont ainsi pu remonter à la source et la tarir. L'essentiel de la fuite a pu être cantonnée au bassin de rétention mais de l'huile s'était infiltré dans la rivière de l'Ain. Les pompiers sont alors intervenus avec un barrage flottant et des buvards. La pollution était finalement résorbée samedi matin, sans incidence pour le milieu aquatique. Quant au bassin de rétention, il devrait subir un pompage dans les prochains jours.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.