La privatisation de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sans doute repoussée

La privatisation de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sans doute repoussée

La privatisation des aéroports de Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier n’a finalement pas pu se conclure, faute d’accord avec les collectivités locales.

Il faudra donc patienter. D’autant plus que ce dossier délicat ne devrait plus être abordé avant les élections présidentielles de 2012. Le gouvernement souhaite en effet céder une grande partie de ses parts dans les quatre aéroports de province à des acteurs privés. Les collectivités, elles, souhaiteraient garder la main et veulent racheter ces actifs.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.