Un Lyonnais peut-être en possession du premier tableau de Rembrandt

Un Lyonnais peut-être en possession du premier tableau de Rembrandt
Le tableau en question - DR

Il y a un an, cet amateur d’art de 42 ans a acquis un tableau de 23,8 x 18 centimètres, la « Vieille dame », pour 130 euros lors d’une vente aux enchères à Lyon.

Selon Le Progrès, qui narre cette histoire digne d’un roman, le tableau représente une femme âgée, peut être la mère du peintre. Un visage qui ne cesse d’obséder le nouveau propriétaire du tableau. Ce dernier se lance alors dans diverses expertises. Chaque millimètre de l’œuvre est scruté, analysé et même radiographié. Un « R » majuscule se trouvant en bas à droite pourrait prouver qu’il s’agit d’un Rembrandt. Une date, « 1625 », invisible à l’œil nu, apparait lors de la radiographie. Elle comporte un « 6 » à l’envers comme avait l’habitude de l’écrire le Hollandais.
Rembrandt avait alors 19 ans et vivait chez ses parents à cette époque-là. Au vu de la date, il pourrait s’agir du premier tableau du peintre flamand. S’il est avéré que ce tableau est bien authentique, il s’agirait d’une première. En effet, le peintre faisait apparaitre régulièrement sa mère dans ses œuvres mais sous les traits d’une prophétesse.
Mais l’enquête n’est pas terminée pour l’amateur d’art lyonnais. En effet, un cachet de cire se trouvant au dos du tableau serait une marque officielle impériale, selon le service des sceaux au ministère de la Culture. Une analyse poussée aux infrarouges sera effectuée en Belgique en janvier prochain.

Tags :

rembrandt

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.