Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Vue intérieure du Grand Stade de l'OL - Photo OL

Grand Stade de l’OL : il en manque toujours une !

Vue intérieure du Grand Stade de l'OL - Photo OL

Pour le Grand Lyon et pour l’Olympique Lyonnais, la construction de l’enceinte à Décines est acquise. Pas pour les associations anti-Grand Stade, qui attendent les résultats de la neuvième enquête publique sur le permis de construire.

En marge de sa présentation de ses résultats pour l’exercice 2010-2011, Jean-Michel Aulas a confirmé que le Grand Stade de l’équipe aux sept titres de champion de France serait livré « au deuxième trimestre 2014. » Et que tout allait bien sur ce dossier, même s’il manque une part importante à sa réalisation : le dernier avis du commissaire-enquêteur sur la toute dernière enquête publique et qui concerne directement le dépôt du permis de construire. « Il devrait être rendu prochainement et fera l’objet d’un communiqué de presse d’OL Groupe », précise le club. Pierre Crédoz, le maire de Décines, parle d’ores et déjà de conclusions rendues mi-novembre. Le président Aulas a également apporté des précisions concernant le financement de l’OL Land : le coût du projet total de l’investissement devrait s’élever à 450 M€, dont « 381 M€ HT comprenant le coût de construction, les frais de maîtrise d’ouvrage, l’acquisition du foncier, les aménagements, les études et honoraires ». C’est la Banque Lazard qui a été choisie par l’OL pour prendre contact avec les institutions bancaires et les financiers.

Des recours toujours possibles

Pour le maire de Décines, il y a peu de chances que la neuvième enquête publique reçoive un avis défavorable. Mais le collectif des Gones pour Gerland et l’association Carton Rouge, les principaux opposants au projet, ne se démontent pas : des actions « coups de poing » et des recours sont toujours envisageables. Le vice-président de Carton Rouge, Didier Paulin, ces enquêtes peuvent être attaquées sur la procédure. Et selon eux, les réserves émises sur les huit premières enquêtes sont « incroyables. » Notamment concernant le coefficient de l'emprise au sol du futur Grand Stade. Ce coefficient, aujourd’hui de 0,6, signifie que son périmètre pourra être occupé par 60% de bâti, y compris les terrains d'entrainement. Il devrait être ramené à 0,1 « de façon à s'assurer de la vocation sportive des terrains d'entraînement » selon le rapport. Tout sera fait en tout cas pour retarder l’inauguration du Stade des Lumières.



Tags : grand stade ol |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.