Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le blog spectacles

Le dernier gang, Le rêve de Cassandre, La forêt de Mogari et Détrompez-vous au cinéma, l’expo “Le plaisir du dessin”, “Souingue ! Souingue !” à la Croix-Rousse mais aussi le restaurant de la semaine : le Gochi.

Cinéma

Le dernier gang

Un film inspiré du fameux “gang des postiches” qui avait braqué des dizaines de banques à Paris au début des années 80. D’abord considéré comme des héros, ils ont longtemps réussi à échapper à la police. Mais l’aventure a évidemment mal tourné... Un bon film qui montre aussi les affrontements entre les différents services de police. Avec également des scènes d’actions efficaces mais parfois un peu trop de passages intimes sur la vie sentimentale des braqueurs, leurs doutes...

 

Le rêve de Cassandre

Le nouveau film de Woody Allen. L’histoire de deux frères qui s’achètent un voilier “Le rêve de Cassandre”, alors qu’ils n’en ont pas les moyens. En fait ce sont des petits frimeurs endettés qui vont demander de l’argent à leur oncle, un type louche mais fortuné. Mais cet oncle va leur demander un “service” en échange... Un vrai thriller avec à l’affiche un duo de stars : Colin Farrell et Ewan McGregor.

 

La forêt de Mogari

Le nouveau long-métrage de Naomi Kawase a obtenu le Grand prix du Jury du Festival de Cannes en juin dernier. C’est l’histoire de la rencontre entre une aide soignante qui est en deuil et d’un homme plus âgé qui ne s’est jamais remis de la mort de sa femme. A la suite d’un accident de voiture, ils vont se retrouver tous les deux perdus dans une forêt. Et ils vont s’aider mutuellement à faire leur deuil. Un film difficile mais très bien filmé. Zen et poétique.

 

Détrompez-vous

Une comédie qui se déroule à Lyon et qui est sortie la semaine dernière. Avec des histoires croisées entre deux couples adultères... A l’affiche : François Cluzet, Mathilde Seigner, Roschdy Zem, Alice Taglioni... Une comédie sans prétention. Pas terrible.

Expo

“Le plaisir du dessin”
Le musée des Beaux-Arts de Lyon propose jusqu’au 14 janvier une exposition sur “Le plaisir du dessin”. Avec 150 dessins du XVIe siècle à aujourd’hui. Avec notamment Léonard de Vinci, Michel-Ange, Picasso, Raphaël, Rodin, Matisse... Certains sont de véritables chef d’œuvre, d’autres sont de simples esquisses voire des gribouillages. Mais tous montrent bien comment travaillent ces artistes, comment ils recherchent les formes des corps, des mains... A voir.

Spectacle

Du 8 au 11 novembre, le théâtre de la Croix-Rousse propose “Souingue ! Souingue !”, un spectacle musical mis en scène par l’excellent Laurent Pelly. Avec une trentaine de chansons humoristique de Nougaro, Boby Lapointe, Gainsbourg ou Brigitte Fontaine. Avec quatre chanteurs sur scène accompagnés d’un trio jazz. Drôle, jazzy et plein d’énergie.

Musique


Le Lyonnais Vincent Cros est en concert du 1er au 4 novembre au Carré 30 dans le 1er arrondissement. Ce chanteur inclassable aime surprendre les spectateurs avec sa musique qui mélange piano, accordéon, électro et lounge. A découvrir. La chanteuse lyonnaise de RnB, Vitaa, qui s’est fait connaître grâce à son duo avec la rappeuse Diam’s, est en concert le 2 novembre au Transbordeur. Et le très bon groupe rock Luke sera le lendemain dans la même salle. Enfin, toujours au Transbordeur, les Marseillais de Massilia sound system proposeront leur reggae féstif le 9 novembre.

Festival électro

Le 9e festival Riddim Collision se déroule du 31 octobre au 3 novembre. Le célèbre label lyonnais Jarring Effects a programmé une vingtaine de groupes entre rock, dub et bien sûr électro. Avec par exemple High Tone, Reverse Engineering ou l’Oeuf Raide. Un festival qui devait avoir lieu sous un chapiteau spécialement installé pour l’occasion sur les quais du Rhône à Caluire mais qui se tiendra finalement dans plusieurs salles lyonnaises pour des raisons de sécurité. Avec par exemple l’Epicerie moderne, le Transbordeur ou Le Marché gare. Renseignements : www.riddimcollision.org

Le restaurant de la semaine

Le Gochi


Un nouveau sushi-bar vient d’ouvrir dans le 2e arrondissement : le Gochi qui propose des assiettes de sushis, makis et autres spécialités japonaises. Le tout défile sur des tapis roulants devant les clients assis au comptoir. Mais le grand atout du Gochi, c’est qu’il propose à midi une formule à volonté à 16 euros ! Ce qui n’est vraiment pas cher si on compare avec les autres sushis-bars lyonnais où l’addition monte très vite. De plus, le choix est vraiment très large. Avec les traditionnels sushis au saumon, thon et crevette, mais aussi les makis au concombre, les brochettes de bœuf et de poulet, le porc pané, la soupe miso, la salade aux fruits de mer ou l’omelette japonaise. A volonté bien sûr. En plus, on a droit dans la formule à une salade composée à base de pousses de soja, maÏs, thon et raisins secs. Et pour finir, un café. Verdict de ce repas : les brochettes sont extra et les sushis sont assez bons. Bref, le rapport qualité-prix est excellent. Quant au cadre, il est zen bien sûr, avec parquet en bois foncé, comptoir gis et blanc, grande baie vitrée, chaise en tissu couleur crème, tableaux japonais au mur... A noter que le Gochi propose aussi des teppan Yaki, spécialités cuisinées sur des plaques chauffantes. Le Gochi, 11 Général Plessier, Lyon 2e.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.