Mise au point de Michel Mercier sur les emprunts toxiques

Mise au point de Michel Mercier sur les emprunts toxiques

Dans un communiqué, le Conseil général du Rhône parle de « chiffres exorbitants avancés par l'opposition ». Cette dernière estimait à 400 millions d'euros le surcoût lié à ces emprunts toxiques. Michel Mercier ne donne pas de chiffres, mais rappelle que le Département est l'un des moins endetté de France, "il n'emprunte plus et renégocie ses emprunts avec Dexia". Le président du Conseil général souligne par ailleurs que la gestion est saine.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.