La cour d'appel de Lyon réexaminera le dossier du viol d'un fils de Philippe de Villiers

La cour d'appel de Lyon réexaminera le dossier du viol d'un fils de Philippe de Villiers
La cour d'appel de Lyon dira si un procès doit avoir lieu - Photo LyonMag

La cour de Cassation a annulé mercredi le non lieu dont avait bénéficié Guillaume de Villiers dans l'enquête sur le viol de son frère Laurent. Laurent de Villiers accuse son frère de l'avoir violé alors qu'il était enfant entre 1995 et 1996. Il avait dans un premier temps déposé plainte contre son aîné Guillaume avant de se rétracter puis de réitérer ses accusations en 2008. Guillaume de Villiers avait alors été renvoyé devant la cour d'Assises de Versailles en mai 2010, il avait fait appel de cette ordonnance de renvoi et la chambre d'instruction de la cour avait prononcé un non-lieu faute de "charges suffisantes" en décembre de la même année. Laurent de Villiers avait décidé de se pourvoir en cassation. Le non-lieu a été annulé ce mercredi et la cour de Cassation demande maintenant à la cour d'appel de Lyon de réexaminer le dossier afin de savoir si Guillaume de Villiers doit être ou non renvoyé devant une cour d'Assises pour répondre des accusations de viol de son frère cadet.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.