L'Express égratigne la Fête des Lumières

L'Express égratigne la Fête des Lumières
LyonMag

L'Express n'est vraiment pas fair-play : alors que Lyon sera, de toute évidence, the place to be en France durant ce week-end, le site web du magazine publie ce jeudi matin un article intitulé "Quatre raisons de ne pas aller à la Fête des lumières". L'article développe plusieurs arguments : d'abord, cette fête, avec "ses illuminations Pac-Man" et "sa projection de flipper", serait dépassée. Ensuite, L'Express évoque "ces 70 installations lumineuses et la consommation d'énergie qui va avec". Dernier argument, alors que trois millions de personnes vont battre le pavé - "idéal pour faire exploser une dispute de couple ou perdre votre ado dans la foule" - pourquoi se fatiguer alors que "tous les journaux de France  vont faire un reportage sur la Fête des lumières"? En résumé, un article oscillant entre mauvaise foi et second degré, à rebours des célébrations officielles.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Al hussinai le 09/12/2011 à 21:06
La buse a écrit le 09/12/2011 à 09h44

ils n'ont pas tort à l'Express
L'équipe municipale socialiste a transformé la fête du 8 décembre en spectacle laïque et utilisent les illuminations pour s'autocongratuler dans la presse lyonnaise.
Laissons cette date à ce qu'elle est réellement.

Voilà La Sagesse!
Ok !

Signaler Répondre

avatar
Nul le 09/12/2011 à 16:00

Si Collomb avait pris la mesure de l'événement et avait donné une véritable ampleur à cet événement. On en serait pas là !

Signaler Répondre

avatar
La buse le 09/12/2011 à 09:44

ils n'ont pas tort à l'Express
L'équipe municipale socialiste a transformé la fête du 8 décembre en spectacle laïque et utilisent les illuminations pour s'autocongratuler dans la presse lyonnaise.
Laissons cette date à ce qu'elle est réellement.

Signaler Répondre

avatar
Al Hussinai le 09/12/2011 à 09:37

Lyon se la joue Capitale !

Signaler Répondre

avatar
Gilou le 09/12/2011 à 06:58

Il y a bien longtemps que Paris n'est plus le centre du monde et le centre de la France,
les régions bougent plus que la capital qui est devenu une ville musée et poussiéreuse.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.