Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Billets des Enfoirés au marché noir : “dégueulasse et inacceptable” pour les Restos

DR

Fin novembre les places pour les concerts à Lyon s'étaient arrachées en trois heures.
Selon le Progrès, les places sont désormais revendues sur internet jusqu'à 1490 euros au marché noir, soit une multiplication par 28 du prix de départ (43, 53 et 65 euros). D'autres vendeurs plus "raisonnables" réclament plusieurs centaines d'euros à ceux qui n'avaient pas pu acheter leur précieux sésame.
Les Restos du cœur, de leur côté, rappellent que cette pratique est illégale. Dans le Rhône, Jean-Paul Cappone, collègue du président Pierre Garel, dénonce un trafic "dégueulasse et moralement inacceptable". Il préférerait que les Lyonnais fassent un don aux Restos plutôt que de dépenser une fortune pour aller voir un concert. A Paris, l'association a d'ailleurs entamé des poursuites contre certains sites internet qui mettaient en avant la vente de places mais à des prix faramineux. Ce marché noir est d'autant plus mal vu que les Restos ont encore besoin de 5 millions d'euros au niveau national et 300 000 au niveau départemental.
A noter que de nouvelles places seront remises en vente début janvier. Leur nombre sera déterminé en fonction de la finalisation de la mise en scène des concerts. Ils auront lieu à la Halle Tony Garnier du 1er au 6 février 2012.



Tags : les enfoirés | marché noir |

Commentaires 11

Déposé le 31/12/2011 à 20h05  
Par nico-yzfr6 Citer

C'est chiant comme concert (vus la dernière fois qu'ils sont passés) à 40 comme à 1500€.

Déposé le 30/12/2011 à 11h02  
Par Constator Citer

Les associations sont à l'image de la politique.
Il y a les professionnels en leur sein qui bénéficient d'indemnités (on dit pas salaire, c'est trop vulgaire en politique et dans le milieu associatif) et moults avantages (véhicules, grandes tables, hôtel 4*, et la famille voire maîtresse qui sont également indemnisées) et les bénévoles.

Déposé le 30/12/2011 à 10h39  
Par SM Citer

Ma mère a été bénévole aux restos du coeur pendant 12 ans. Comme à tous les autres bénévoles, JAMAIS les restos ne lui ont donné le CD (quelle achetait religieusement tous les ans au prix normal) ou invité au concert (dont elle achetait la place en faisant la queue, comme tout le monde, quand ils passaient dans la région). Donc, si les restos veulent faire du business avec les bénévoles, qu'ils assument qu'on puisse en faire sur leur dos.

Déposé le 29/12/2011 à 17h43  
Par jm Citer

L'argent d'un particulier qui veut voir un concert est moins charitable qu'une subvention ? Etonnant non !

Déposé le 29/12/2011 à 16h52  
Par toctoc Citer

C EST PAS LE PB LE PB C EST QU ON NOURRIT DES SANS PAPIER et apres on se demande pourquoi ils restent

Déposé le 29/12/2011 à 16h24  
Par El Freddo Citer

On ne dit pas un enfoiré, on dit une année de merde !!!

Déposé le 29/12/2011 à 14h25  
Par Math Citer

Charles De gaulle disait que les Français sont des veaux.

Cela na toujours pas changer.

les arnaqueurs et escrocs en tous genres ont encore de boeaux jours devant eux et encore beaucoup de Français a plumer.

Une place a présque 1500 euros!

Déposé le 29/12/2011 à 11h56  
Par petitloup Citer

pour beaucoup ,l'argent n'a pas d'odeur et cet adage semble encore plus vrai quand la situation économique d'un pays se détériore et ses incertitudes pour l'avenir plus marquées.On s’apitoie sur le sort des pauvres et handicapés en leur souhaitant une meilleure vie pour se donner bonne conscience (à l'image du succès du film les intouchables) mais c'est l'individualisme que domine sans état d’âme avec tous ses systèmes D.

Déposé le 29/12/2011 à 11h54  
Par voireuil Citer

Qui a dit que le "charity business" était fini?
Ah , ces artistes qui s'achètent une conscience à peu de frais! Ce qui est drôle, c'est que la plupart d'entre eux sont chez... Universal qui prône la Hadopi, pour punir les petits pirates du dimanche de lourdes amendes. Ainsi, ces derniers tombent dans la précarité. Boucle bouclée!

Déposé le 29/12/2011 à 11h47  
Par ROUMI Citer

Les enfoirés. Vous l'ignoriez ??

De bien bons Français !!!!

Le cas d'E. B..........est particulièrement intéressant.
Et l’ignoble F. P., qui vit en Argentine, a refusé de payer ses impôts en France, mais vient donner des leçons de générosité aux français avec les enfoirés. C’est effectivement bien un enfoiré.
Mais celui de Y.N. qui vit aux USA et ne vient en France que pour vendre ses disques et ponctionner encore plus les Couillons de Français qui l"élisent régulièrement le FRANCAIS le plus populaire de l'année....Et en plus il fait des commentaires sur la France .... Instructif
A l'aube dune période d'austérité et d'un plan de rigueur pour la France, il peut être intéressant de connaître la liste (non exhaustive, tirée du « Nouvel Observateur » n° 2359 du 21 Janvier 2010) des personnalités qui ont fui fiscalement le pays pour s'installer en Suisse , ou dans un autre paradis fiscal.

S'ils l'ont fait en toute légalité (achat dune résidence en Suisse, séjour inférieur à 6 mois sur le sol français),il est par contre inadmissible que certains d'entre eux continuent à s'immiscer dans la vie politique française, en participant activement aux campagnes électorales, pour soutenir tel ou tel candidat, ou pire, en étant officiellement investi par l'Etat pour représenter la France à l'étranger,comme c'est le cas actuellement pour A. D. qui est le parrain officiel du pavillon français à l'exposition universelle de Shanghai.

Parmi les plus actifs dans ce domaine, il y a donc:
A. D. (à Genève depuis 1999).
J. H. à Gstaad depuis 2006 (le concert du 14/07/2009 a coûté 500 000 euros payés par le brave contribuable Français).
C. A. (résidant à Genève).
E. B. (qui manifeste EN FRANCE pour que les Français accueillent et nourrissent les "sans papiers" !....puis s'en retourne en Suisse, tranquillement... )
Etc.....

Si ces gens n'aiment pas (fiscalement) la France, qu'ils la quittent et qu'ils l'oublient, et surtout qu'ils n'en profitent pas quand ils en ont besoin (comme par exemple pour venir s'y faire soigner).

A tous les français qui vont se serrer la ceinture dans un proche avenir, nous proposons de boycotter les concerts, les disques et les livres de tous ceux qui ne participeront pas à l'effort de solidarité nationale et aux médias, nous demandons de ne plus offrir de tribunes
télévisées (pour la promotion de films et de disques) aux artistes concernés et de ne plus faire de sponsoring aux sportifs exilés.

Aux députés nous demandons d'instaurer une loi pour qu'il ne soit plus possible pour un évadé fiscal de venir se faire soigner en France (dans un hôpital public) ni de représenter officiellement la France à l'étranger.

Maintenant, il reste à trouver le Député qui aura le cran
de présenter un texte, et là, c'est pas gagné !!!

Déposé le 29/12/2011 à 11h29  
Par Lucil Citer

Rien d'extraordinaire dans un monde ou l'argent est roi,

On vie pour le fric, encore du fric,

L'argent est le nouveau Dieu des hommes.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.