SYTRAL: Rivalta et Barriol devront rembourser

Le Conseil d'Etat a décidé le 23 décembre 2011 que le président et le vice-président du Sytral devront rembourser les indemnités qu'ils ont indûment perçues entre janvier 2002 et octobre 2005. Bernard Rivalta avait reçu près de 116 000 ? contre 47 000 ? pour le vice-président Georges Barriol, alors que la loi fixe le plafond à 700 ? mensuels pour les présidents de syndicats mixtes. Les deux élus devront donc rembourser le trop-perçu, ce qu'ils ont déjà commencé à faire. Le Sytral gère les transports en commun de l'agglomération lyonnaise.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.