Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mohamed Tria - JazzRadio/LyonMag

AS Lyon-Duchère : “Plus de chances contre l’OL que contre une équipe de National”

Mohamed Tria - JazzRadio/LyonMag

Le président du club de football de l’AS Lyon-Duchère, Mohamed Tria, était l’invité vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

L’OL affrontera dimanche à 15 heures en 32e de finale de la Coupe de France son voisin de La Duchère. "On ne touche pas terre, glisse le président du club de CFA. Nous ne sommes pas très habitués à tous ces projecteurs. Mais cela nous a fait redémarrer l’année de manière très active." Alors, bon ou mauvais tirage, le septuple champion de France de Ligue 1 ? "J’étais assez partagé sur le moment, confie-t-il. J’étais à la fois content de jouer l’OL, c’est un rêve pour tous les clubs amateurs. Mais c’est aussi un peu tôt pour les rencontrer." Il ne faut pas croire pour autant que les Duchérois vont fouler la pelouse de Gerland la peur au ventre. "Les joueurs m’ont finalement convaincu qu’on pouvait le faire, qu’on avait plus de chances de passer contre l’OL que contre une équipe de Ligue 2 ou de National", explique-t-il. D’autant que les Lyonnais pourraient avoir perdu le rythme durant la trêve hivernale et un stage d’une semaine en Corse. Et si les Lyonnais seront chez eux à Gerland, c’est bien l’AS Duchère qui reçoit pour ce match. "On leur a laissé leur vestiaire, Jean-Michel Aulas aura sa place présidentielle. On espère que ce grand confort nous sera utile à un moment dans le match", s’amuse Tria, même si le président regrette de ne pas avoir pu disputer cette rencontre dans son stade Balmont. "Le contexte des supporters de l’OL, en particulier du Kop qui est un peu bruyant, a inquiété la préfecture, rapporte-t-il. Je pensais que les choses auraient pu se faire naturellement. Ce n’est pas très grave, l’exploit sera d’autant plus beau à Gerland."

Pour aborder la rencontre, les Duchérois, compteront sur leurs neuf joueurs passés par le centre de formation de l’OL. Alors, revanchards, les recalés ? "Il n’y a pas de sentiments de revanche, coupe-t-il. Ils considèrent que s’ils n’ont pas signés pro, c’est qu’ils ne méritaient pas. Ils ont plutôt le sentiment de pouvoir faire une performance qui peut marquer. Dans l’histoire du club de La Duchère, teintée d’exploits en Coupe de France, c’est l’opportunité pour nous de réaliser ce grand exploit qui permettrait que le petit Duchérois terrasse le Goliath lyonnais." Et le club de la troisième colline lyonnaise fait tout pour aborder ce match dans des conditions optimales. Les joueurs entameront une mise au vert dès samedi. "Pour extraire le groupe de l’environnement lyonnais et des sollicitations", précise Tria.

En attendant, beaucoup de places restent à saisir pour ce match.  7 500 billets ont déjà été vendus. "On attend entre 15 000 et 20 000 spectateurs", chiffre Tria. Vendredi après-midi au stade de Balmont, un pack supporter sera mis en vente pour les fans de l’AS Duchère, comprenant une place en tribune Jean Jaurès et une écharpe du club. Prix de vente : 10 €.

L’interview complète à retrouver en podcast sur LyonMag.com.



Tags : ol | duchere |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.