Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rémi Garde, en pleine rélfexion - Photo Lyonmag.com

Mercato OL : Rémi Garde colmate “des brèches”

Rémi Garde, en pleine rélfexion - Photo Lyonmag.com

A deux jours de la reprise pour l’Olympique Lyonnais, son coach fait le point dans L’Equipe sur le calme mercato du club.

L’Olympique Lyonnais va recruter, oui, mais pas n’importe qui pendant cette intersaison. Et Rémi Garde le sait : "On recherche en priorité un défenseur central." Car au dernier jour du stage en Corse, le club va devoir trouver une solution. Sylvain Armand ou/et Hamdan Al Kamali pour remplacer Bakary Koné et John Mensah partis à la Coupe d’Afrique des Nations. Rémi Garde confirme que les deux joueurs ont été contactés, le premier pour une approche à moyen terme et l’autre pour une solution fiable et rapide. Et l’entraineur qui a su remettre l’OL sur la bonne route après 3 ans de disette ne cache pas sa préférence, même s’il faut lire entre les lignes : "[Armand] est un joueur d’expérience qui connaît la Ligue 1 et qui s’adapterait plus vite qu’un joueur qui arrivera de l’autre bout du monde et mettre six mois à parler la langue. On n’est pas dans la préparation d’un groupe, on est en train de colmater des brèches, sans être péjoratif pour ceux qui pourraient nous rejoindre." En défense, Rémi Garde s’inquiète aussi du départ d’Aly Cisskho, qu’il "ne souhaite pas […] Je n’ai pas changé de discours : même si on a des solutions, il faudrait le digérer positivement."

Quid alors du mercato pour le milieu de terrain lyonnais ? Car avec l’adaptation difficile de Yoann Gourcuff depuis un an et demi, la poussée des jeunes joueurs comme Grenier, Pied ou Fofana, et la possibilité de recruter d’autres jeunes, difficile de faire un choix. Le premier coup pourrait alors se porter sur le nancéen Samba Diakité, qui intéressait déjà l’OL à l’été dernier. "Son club ne voulait pas le lâcher", avoue Rémi Garde, et "la position de Nancy a changé, pas la nôtre." A l’inverse, pas un mot sur un départ ou un maintien de Gourcuff. Le coach laisse même le soin à son président Jean-Michel Aulas, jeudi soir sur RMC, de démentir les rumeurs : "Il va rester. Économiquement, ce serait une erreur de le lâcher à un moment où il peut jouer l’Euro, se refaire une santé et retrouver sa valeur." Les deux hommes sont en tout cas tous les deux d’accord sur un point : le PSG et ses moyens financiers. Ils ne pensent pas que cela va "déstabiliser le championnat." Le président Aulas estime même que "le club de la capitale fait des choses cohérentes qui me donnent envie que l’OL finisse devant."



Tags : ol | rémi garde | mercato |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.