Lyonnais mort en Espagne, le jugement arrive douze ans après les faits

Lyonnais mort en Espagne, le jugement arrive douze ans après les faits

Vendredi, le tribunal correctionnel a reconnu la culpabilité de six prévenus qui n'ont pas empêché la mort de Karib Kébir en 1999. L'habitant de Saint-Genis-Laval avait été tabassé à la sortie d'une boîte de nuit espagnole.
Les prévenus, présents au moment des faits, ont été condamnés à des peines de 5 ans de prison dont 4 avec sursis. La longue instruction qui a transféré l'affaire de la cour d'assises au correctionnel est désormais dans le viseur de la famille de la victime. Selon le Progrès, les Kébir souhaitent assigner l'Etat afin que ce dernier s'explique sur un délai "déraisonnable" et la défaillance de la justice dans cette affaire.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.