Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jacques Beaume - LyonMag/JazzRadio

Jacques Beaume : “Porter atteinte à l’argent du crime”

Jacques Beaume - LyonMag/JazzRadio

Le nouveau procureur général près la cour d’appel de Lyon était l’invité jeudi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

28 ans après son départ de la capitale des Gaules, Jacques Beaume retrouve la justice lyonnaise. A la tête de 33 magistrats du parquet de la cour d’appel de Lyon, Beaume assure que "l’institution judiciaire de la région fonctionne bien", malgré "un manque de moyens en matière de fonctionnaires de justice", regrette-t-il.
Mais le nouveau procureur général reconnait également les "efforts faits pour accélérer le mode de jugement" "Les comparutions immédiates, les comparutions sur reconnaissance de culpabilité, l’ordonnance pénale délictuelle, égrène-t-il. Tout cet ensemble de nouvelles procédures raccourcissent le temps d’audience et que permettent aujourd’hui de juger plus rapidement un grand nombre de procédures de cette nature." Une satisfaction à mettre également au crédit de la modernisation des outils de communication de la cour d’appel. "Toutes les transmissions de documents qui sont extrêmement nombreuses en matière de papiers pourra se faire sous forme dématérialisée pour accélérer les transferts", précise-t-il.
Il reste d’autres objectifs à atteindre pour Jacques Beaume, "partiellement bien remplis mais qui peuvent toujours être améliorés", glisse-t-il. Et de préciser : "la lutte contre le crime organisé, notamment par le biais de la juridiction interrégionale de crime organisé avec un axe très particulier, celui de la saisie des avoirs criminels. Porter atteinte à l’argent du crime est au moins aussi important que de porter atteinte aux criminels eux-mêmes. Il faut lutter contre la délinquance de tous les jours : les violences contre les personnes, les violences commises par les mineurs, mais aussi la protection des mineurs qui sont victimes d’infractions."
Jacques Beaume devra également s’adapter à la configuration particulière du territoire : le Garde des Sceaux Michel Mercier est également président du Conseil général du Rhône. "C’est mon ministre. J’aurai des occasions supplémentaires dans le rencontré en sa qualité d’élu local", confirme Beaume, qui assure que la double casquette de Mercier ne lui fera pas changer de méthode. "Je crois que j’aurai avec lui la même attitude que j’ai eu dans les autres postes qui sont les miens : ceux de l’indépendance de l’autorité judiciaire dans le respect des instructions générales qui relèvent de la démocratie et que le Garde des Sceaux, représentant du peuple français, impose à tous les procureurs de la République de France."



Tags : beaume |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.