Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Caillassage de voitures de police : du sursis et une relaxe

Vendredi, cinq personnes étaient jugés par le tribunal correctionnel pour avoir caillassé à trois reprises des patrouilles à Parilly.
Finalement, l'un des cinq prévenus a été relaxé tandis que ses compères écopaient de 2 et 4 mois de prison avec sursis. Un jugement éloigné des réquisitions du procureur qui lui demandait des peines de prison ferme.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.