Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bruno Bonnell - LyonMag/JazzRadio

Salon InnoRobo de Lyon: “Les robots vont intégrer à grande échelle notre quotidien”

Bruno Bonnell - LyonMag/JazzRadio

Bruno Bonnell, directeur de Robopolis et fondateur du salon InnoRobo, était l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

A 24h de l’ouverture du salon InnoRobo, dédié à la robotique de service, son fondateur détaille ces robots qui ont quitté le domaine de la science-fiction pour s’installer dans notre quotidien. "Un robot, c’est une machine qui a trois caractéristiques : des capteurs pour comprendre son environnement, des processeurs pour tirer des conclusions et des actionneurs qui modifient la vie réelle, explique Bruno Bonnell. Un robot, c’est le cerveau d’un ordinateur, mais avec des bras, des jambes, des roues." Le grand public aura l’occasion de découvrir ces nouveaux assistants du quotidien pour la deuxième édition d’Innorobo, du 14 au 16 mars à la Cité internationale de Lyon. "Les thèmes cette année sont multiples. La grande tendance, c’est le robot connecté à internet, ce que l’on appelle le ‘cloud robotique’, avec cette notion d’intelligence déportée sur internet qui donne plus de puissance au robot. Le robot médical ou le robot d’assistance aux personnes en difficulté prend également de l’importance, comme les exosquelettes qui permettent d’améliorer des performances physiques, voire de remarcher pour des personnes handicapées." Et selon ce pionnier de la robotique, nous n’en sommes qu’aux babillages de ces nouvelles technologies. "Le plus intéressant, c’est de voir que cette robotique prend naissance, jubile-t-il. Nous sommes un peu le salon de l’auto du début du siècle où au salon de l’informatique dans les années 70."

Alors quelle place pour la robotique dans notre quotidien, et surtout à quel terme ? Le concept parait encore lointain pour le grand public. "Dans les vingt ans qui viennent, tous les objets de notre environnement vont prendre un forme d’intelligence. Parfois très rudimentaire, comme le robot-aspirateur, qui a plutôt l’intelligence d’un homard ou d’une grosse crevette. D’autres seront plus sophistiqués. Mais de la même manière que progressivement l’homme s’est développé avec l’outil et la machine, les robots vont intégrer notre quotidien à grande échelle." Alors, gadget ou pas ? "Mais tout a commencé comme un gadget, tempête Bonnell, à l’origine de l’aventure Infogrames dans les années 80. Mais nous sommes dans une période où les technologies sont en train de s’affiner. Dans le domaine du domestique, nous préparons un robot pour nettoyer les vitres par exemple. Mais également des robots d’assistance, pour les personnes âgées." Ainsi, le salon accueillera cette année 120 stands, "contre 80 l’année dernière", précise-t-il. Une cinquantaine de robots, "jamais vus en Europe", seront présentés au public. La science-fiction marche-t-elle dès lors sur les traces du réel ? "C’est un débat éternel, la robotique fait fantasmer, s’amuse Bonnell. La vraie question est de savoir se le robot va aider l’homme, et je crois que ce moment est arrivé."



Tags : bonnell | innorobo | robots |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.