Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Damien Abad - LyonMag/JazzRadio

Damien Abad : “Il faut des éléments de fédéralisme européen”

Damien Abad - LyonMag/JazzRadio

L’eurodéputé de Rhône-Alpes était l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Alors que l’Europe se taille la part du lion dans la campagne présidentielle française, Damien Abad, député européen du Nouveau Centre, accueille cette nouveauté avec une vraie satisfaction. "Pour une fois, le sujet européen est dans la campagne présidentielle. C’est une bonne chose, se réjouit-il. Sinon l’Europe n’est vu que comme la contrainte. Elle peut être notre meilleure alliée si nous savons nous en servir. On a besoin davantage d’approfondissement que d’élargissement." Un approfondissement qui passe par la communauté de destins sur certains sujets. "Prenons l’exemple de l’énergie, illustre-t-il. Je suis pour la création d’une communauté européenne de l’énergie, comme nous l’avons fait avec le charbon au sortir de la guerre. mais nous ne pourrons pas le faire à 27. Il faut le faire avec les pays qui en ont envie. C’est vrai sur l’énergie, mais c’est également vrai sur la fiscalité et beaucoup de sujets. Il faut de la convergence franco-allemande, et si possible avec d’autres pays." L’énergie mais également "l’innovation, la recherche et la jeunesse." Sur la question de la production, le parlementaire taille la veine sarkozyste. "Il faut également redonner la parole aux producteurs, et pas simplement aux consommateurs, juge-t-il. C’est pour cela que j’accueille avec plaisir les propositions sur le ‘Buy European Act’, qui permettra de faire en sorte que des entreprises européennes qui fabriquent en Europe aient droit à l’argent public européen."

Une façon similaire en France de voir l’Europe à la carte, expurgée de son aspect monolithique et ultra-bureaucratique. Quand Nicolas Sarkozy veut revoir les termes de Schengen, François Hollande veut de son côté renégocier les termes de l’accord de Bruxelles. "Ce n’est pas la même chose de vouloir réformer un traité qui a sauvé la Grèce, et un traité qui n’a pas su répondre au problème de Lampedusa, glisse Abad. Les socialistes français sont isolés au Parlement. Il y a un écart grandissant entre le socialisme à la française et la social-démocratie à l’européenne", observe-t-il. Il faudra pour ce faire doter l’Europe d’une vraie autonomie exécutive. "L’idée des pères fondateurs de l’Europe est d’avoir une vraie construction politique, rappelle-t-il. Nous ne sommes  pas simplement sur une zone de libre-échange, sinon cela ne sert à rien d’avoir des députés européens et des institutions."  Et l’eurodéputé de trancher sur la marche à suivre : "oui, il faut des éléments de fédéralisme européen."



Tags : abad |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.