Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo LFP - DR

OL : “Gagner serait un accélérateur immense pour la fin de saison du club”

Photo LFP - DR

Vendredi soir, Rémi Garde et son capitaine Cris étaient à Paris pour répondre aux journalistes, 24h avant le coup d'envoi de la finale OL-OM.

C'est Cris, longtemps incertain, qui a pris la parole en premier. Il succédait à ses futurs adversaires Rod Fanni et Didier Deschamps.
Le Brésilien a tenu à rassurer sur son niveau de forme actuel, le dernier IRM n'a révélé aucun problème et il a pu parfaire son retour aux côtés de Robert Duverne. S'il se considère comme apte pour disputer la finale, Cris n'a pas confirmé s'il foulera la pelouse du Stade de France. "J'apporte mon expérience", lance-t-il. Face à l'événement, le défenseur est apparu détendu : "Ca doit être le début de bons moments ce titre-là".

Cinq minutes après, c'est l'entraîneur de l'OL qui répond aux questions de la presse. Et il a été impressionné par le Stade de France : "Ca plante le décor, c'est des souvenirs, c'est un stade qui représente beaucoup de choses, on est tout de suite dans le bain". Il embraye ensuite sur la supériorité des Lyonnais sur les Marseillais à la vue des récents résultats: "On a vécu une saison qui nous a ramené à beaucoup d'humilité. Dans une finale, il y a 90 minutes que les deux équipes veulent remporter coûte que coûte."
Si certains pouvaient se demander si l'OL était motivé pour gagner, Rémi Garde coupe court aux rumeurs : "On a tous envie de gagner car on a aucune certitude sur la deuxième finale, ni sur l'objectif d'atteindre le podium. C'est une opportunité que personne ne veut gâcher à l'Olympique Lyonnais." La question de la participation de Cris est posée, le coach confirme que son capitaine pourra jouer.
Enfin, la perspective d'une belle fin de saison en cas de victoire est envisagée : "Je pense que gagner un trophée avec les matchs qui nous restent derrière, ce serait de meilleur augure. Mais en cas inverse, on sera en mesure de se relever. Mais c'est vrai que ce sera un accélérateur immense pour ce groupe jeune qui a besoin de confiance".
Dernière question posée à Rémi Garde en signe de clin d'oeil : que pensera Claude Puel de lui s'il réussit à gagner deux trophées en un an, là où le Castrais a échoué en trois ans ? Rémi Garde se lève, hésite à partir et réponds : "On en reparlera après les finales".
Le coup d'envoi de la finale de la coupe de la Ligue aura lieu samedi soir à 21h.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.