L'hommage à Marius Vivier-Merle rétabli par la SNCF

L'institut CGT d'histoire sociale du Rhône s'était émue de la rebaptisation des entrées et sorties "Vivier Merle" de la gare de la Part-Dieu. La SNCF avait préféré les nommé "Rhône". Sous la pression du président de l'institut, Charles Ramain, une plaque commémorative sera finalement dévoilée le 2 juillet prochain. Il y sera inscrit : "À Marius Vivier-Merle, résistant mort pour la France en mission, secrétaire des Syndicats CGT du Rhône, tué le 26 mai 1944 lors des bombardements visant à détruire le réseau ferroviaire de la région lyonnaise". Selon le Progrès qui a interrogé la SNCF, cela permettra aux voyageurs de connaître l'histoire de cette figure de la résistance lyonnaise.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mort de rire! le 15/04/2012 à 21:46

"L'institut CGT d'histoire sociale du Rhône"... ah ouais quand même, ça en impose!

Signaler Répondre

avatar
usager le 15/04/2012 à 13:37

voilà les priorités de la cgt

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon le 14/04/2012 à 14:00

ouais qu'ils commencent déjà par faire rouler les trains!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.