Visite chahutée du Grand Stade de l’OL : "Des gestes extrémistes qui ne font rien avancer"

Visite chahutée du Grand Stade de l’OL : "Des gestes extrémistes qui ne font rien avancer"
Patrick Iliou, DG adjoint de l'OL - LyonMag

Patrick Iliou, le directeur général adjoint de l’OL en charge du projet Stade des Lumières, est revenu sur la dizaine de minutes d’échauffourées qui ont retardé la visite presse sur le site du Montout à Décines (69), qui doit accueillir le futur ouvrage sportif du club.

Pour Iliou, l’initiative est un épiphénomène et ne reflète en rien l’accueil du projet Stade des Lumières sur le territoire de l'agglomération lyonnaise. "On savait qu’aujourd’hui, il pourrait y avoir des manifestations. Mais on voit bien que ce ne sont pas des Lyonnais. Ce sont des altermondialistes qui viennent de tous les pays d’Europe, et qui n’ont rien à voir avec le projet. Ce sont eux que vous allez trouver sur les grands projets d’infrastructures en Europe, a-t-il expliqué. C’est leur mode de vie. Nous ne sommes pas surpris. Le principal, c’est qu’il n’y ait pas eu de blessés. Ils ont donné une image qui n’est pas bonne. Etre extrême ne fait jamais rien avancer."
Un constat unilatéral, sachant que des opposant locaux, du groupement d’associations Carton Rouge, ont également pris part au blocage du bus affrété pour la presse dans le cadre de la visite du futur site du Stade des Lumières. "L’association Carton Rouge nous a dit au départ que nous n’aurions pas le permis de construire, pas les enquêtes publiques, pas la déclaration d’intérêt général, rappelle Iliou. Aujourd’hui, nous avons franchi toutes ces étapes. Carton Rouge avec Franck Buronfosse (son président) vont se mettre à plat ventre devant un bus, cela prouve que ce mouvement a de grosses difficultés. Ce sont des gestes extrémistes qui ne font rien avancer. Il est là pour faire retarder le projet, cela montre qu’ils sont convaincus que le projet va se faire."
Pour le directeur général adjoint de l’OL, l’épisode n’a pas transformé cette visite en gros flop pour le club. "La visite a duré 1h30, comme prévu, glisse-t-il. Il y a simplement un arrêt sur le site que nous n’avons pas pu réaliser. Après, il y a eu ces dix minutes de mouvement d’humeur."

Tags :

ol

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bob le 06/05/2012 à 10:41

Arrêtez de pleurer de toute façon le stade de fera.

Je suis d'accord que le lieu est mal choisit. Decine est vraiment une ville qui fait de la peine niveau transport en commun. Il n'y a rien du tout sauf un T3 et 2 bus...

Il aurait du le faire en face de carrefour venisssieux sur la grande pleine mais il manquait de place d'après eux pour des bâtiments annexes du stade.
Pourtant la zone est desservit par métro, tram et bus.

Enfin bref les lyonnais vont devoir se faire chier à aller dans cette ville pourrie pour aller voir jouer leur équipe c'est désolant...

Signaler Répondre

avatar
tidine69 le 02/05/2012 à 23:11

et la circulation qui devient d'ores et déjà impossible sur Décines, les bus en retard tous les jours alors que seuls quelques travaux ont commencé.... qui aura les moyens de payer 100 euros pour aller voir des millionnaires courir derrière un ballon alors que le débat de ce soir nous montre deux candidats qui nous parlent que de crise, d'austérité... comment peut on en même temps donner tant d'argent à un projet privé de loisirs.....

Signaler Répondre

avatar
nico le 02/05/2012 à 22:47

Quel honte Mr Aulas

vous n'êtes pas la bienvenue à Décines. Ce sont les décinois qui se sont jetés devant votre autocar aujourd'hui.
Vous croyez pouvoir tout écraser avec vos millions et vos joueurs millionnaires. Réduire les terrains des décinois sans aucun respect.
Vous n'avez jamais traversé Décines en voiture, c'est impossible....la circulation est saturée, la rocade aussi.
J'espère que votre stade ne se fera pas.
Nicolas

Signaler Répondre

avatar
Artio le 02/05/2012 à 17:17

C'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer. Si Franck Buronfosse dont je salue le courage , se met à plat ventre devant un bus , c'est qu'il est convaincu de pouvoir retarder le projet effectivement. La livraison du stade entièrement fini n'était -elle pas prévue en 2010. Nous sommes en 2012 et à part des travaux d'écoulement d'eaux , rien n'est sorti de terre.C'est autant de temps gagné sur l'augmentation de nos futurs impôts.
Nous aimerions bien avoir autant de détermination et de publicité de la part de nos élus pour la construction du futur pôle de santé à Décines; quand on voit l'état de vieillissement de la clinique du Grand Large, c'est honteux.

Signaler Répondre

avatar
Lapallisse le 02/05/2012 à 16:57

C'est vrai Illiou, que si l'on se couche devant le car , il ne peut avancer. et puis tous ses retraités altermondialistes, c'est bizarre non? Il est vrai que certains auraient pu faire Mai 68, le Pb c'est qu'il faut le refaire!

Signaler Répondre

avatar
mujoco le 02/05/2012 à 15:45

Merci à l'assoc carton rouge et à toutes les autres de montrer que les décinois ne sont pas tous d'accord pour ce projet ridicule.
et n'en déplaise à l'ol groupe, il ne me semble pas que les adhérents de carton rouge soient des altermondialistes....j'en fais partie et je ne suis qu'une simple citoyenne décinoise !!!!
merci à tous ces gens qui se bougent pour dire notre mécontentement
muriel p

Signaler Répondre

avatar
EMOI le 02/05/2012 à 15:39

"Des gestes extrémistes qui ne font rien avancer"

eh bien oui, les bulldozers auraient rencontré un os ?
et ce n'est pas fini

Il faut arrêter de prendre les décinois et les gens de l'Est lyonnais pour des c...

Signaler Répondre

avatar
popol le 02/05/2012 à 15:34

c'est qui ce bâtard ?

Signaler Répondre

avatar
réfléchissons un peu le 02/05/2012 à 15:33

au fait ils étaient où les intermondialistes ???
c'est un bâtard ce type qui nous raconte l'histoire à sa manière !

Il habite où ce monsieur ? à Décines ? s'il veut se rapprocher, je lui vends ma maison que j'ai fait construire sur un terrain qui m'a été 4 fois plus cher que celui qui est vendu à AULAS, et qui aujourd'hui va se dévaluer d'autant ...

il pourrait faire une bonne affaire en quelque sorte, et il aurait en bonus, les nuisances, les canettes de bière, les immenses et interminables bouchons, etc... la plaine st-denis en quelque sorte !

Signaler Répondre

avatar
réfléchissons un peu le 02/05/2012 à 15:30

Quelle langue de bois, incroyable !
SI ! bien sur que si, ces rebelles à la gestion de collomb qui dilapide leur argent, SONT TOUT A FAIT DANS LE COEUR DE L'ACTUALITE et dans le VRAI.

Ils souhaitent le vrai développement de l'Est lyonnais, pas celui qui est formaté pour enrichir quatre actionnaires majoritaires d'un groupe coté en bourse, et qui figurent parmi les 500 plus grandes fortunes de France,

et qui, en plus, veulent se faire une plus-value immense dans une promotion immobilière (avec comme alibi : un stade) sur un terrain qui appartient aux contribuales et qui, eux, dans l'intérêt général, veulent avoir le profit de cette plus value immobilière et faire de cet espace tout autre chose qu'une bimbeloterie

sachant que le maire de LYON a tout organisé pour satisfaire les caprices de son copain en lui donnant des terrains miraculeusement constructibles et sans aucune comparaison de situation en bordure d'une rocade, à nul endroit pareil sur l'agglo lyonnaise,
le tout (50 hectares alors que 5 ha ont suffi au Bayern de Munich par exemple) à vil prix sans aucune espèce de contrôle pour le futur, et avec possibilité de construire une surface (CES :1) de 500.000 m2 multiplée par le nombre d'étages souhaité au bon vouloir de l'acquéreur - et on nous dit que ce serait d'INTERET GENERAL

et il faudrait que les contribuables soient d'accord. On nous dit qu'ils le sont, Ils demandent des preuves et on leur refuse, trop angoissés d'avoir à constater une brèche dans leur magnifique montage de désinformation.

M

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.