L'OL se dirige vers une 3e saison d'affilée en déficit

L'OL se dirige vers une 3e saison d'affilée en déficit
Le président du club Jean-Michel Aulas - LyonMag

Selon le Progrès, le club lyonnais a enregistré une perte de 3,7% ces neuf derniers mois par rapport à l'an dernier. Avec 116 millions d'euros de recette, l'OL se rebiffe mais reste déficitaire. La faute à des ventes de joueurs moins importantes et à une billetterie en berne. L'OL accuse une perte de 800 000 euros par rapport à la saison dernière, la faute à des affiches européennes moins attractives selon le club.
Le club de Jean-Michel Aulas a également engagé 25M d'euros dans la construction de son futur stade à Décines.
L'OL a toutefois enregistré des hausses, du côté des droits TV (+1,6M) et des partenariats (+2,3M).
La non-qualification en ligue des champions pourrait coûter très cher aux finances meurtries du club.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jacquot le 14/05/2012 à 20:03

Moi pour les memes raisons, j'ai été obligé de vendre ma boite !!!

Signaler Répondre

avatar
petitloup le 14/05/2012 à 08:48

il serait temps que le monde du football arrête son délire avec des joueurs qui gagnent plus que la plupart des chefs d'entreprise créateur de richesses et d'emplois:La plupart des clubs espagnols sont en déficit.En France même avec des joueurs loin d'être des stars les clubs sont aussi dans le rouge.Le "prolétaire" qui se saigne pour aller voir des matchs et les sponsors et autres droits tv ne suffisent pas pour combler les dépenses insolentes des clubs à l'image du stade des lumières à Lyon.
Combien de clubs en faillite faut 'il pour qu'on ait enfin une régulation dans la situation de crise que vivent les pays européens

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 14/05/2012 à 00:20

Contribuables pigeons au rapport...

L'été sera chaud, laissez vous plumer par Marianne (31 mai) au profit de quelques millionnaires qui sitôt le match terminé prennent leurs audi immatriculées en Suisse et reprennent l'autoroute.

Roo Roo

Signaler Répondre

avatar
Et toc ! le 13/05/2012 à 18:47

Il faut payer les joueurs moins cher !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 12/05/2012 à 14:24

Préparons-nous à faire la quête pour Jean Mimi, sinon, Collomb, Darne, Braillard et les Socs lyonnais déclareront la patrie en danger et lèveront l’impôt au nom de l’intérêt général. Mon Dieu, l’OL est en perte, c’est la faute à CR, aux alter mondialistes en situation irrégulière, ou à ces bâtards de Stéphanois. Mais dans tous les cas, allez les Verts !

Signaler Répondre

avatar
OiO le 12/05/2012 à 13:10

Je vous complète Détails,
en précisant que dans cette situation intermédiaire (c'est toujours le compte de résultat définitif qui révèle la profondeur d'un déficit) on n'a pas encore inclus les "petites" indemnités de rupture du contrat PUEL à l'initiative de OLG,
Jugement à intervenir mais que l'on fait volontairement traîner (conclusions) et duquel on formera appel pour gagner du temps aux fins de différer la dépense et porter beau

C'est ainsi que se passent les choses chez ces gens là habituellement

Signaler Répondre


avatar
détails le 12/05/2012 à 12:26

"""La faute à des ventes de joueurs moins importantes et à une billetterie en berne. L'OL accuse une perte de 800 000 euros par rapport à la saison dernière, la faute à des affiches européennes moins attractives selon le club.""""

Toujours toujours la faute des autres,
mais c'est quand que ce petit Monsieur se regardera en face ?
Quand tout roule, c'est à son crédit,
et quand ça ne va pas plus, voire vraiment plus, il cherche toujours un bouc émissaire
-puel (pourtant c'est bien lui qui l'a recruté), terrain trop ou pas assez mouillé, sponsors qui foutent le camp, médias moins généreux, subventions diminuées à cause de ces maudits citoyens qui râlent, arbitres verreux, etc....

Pas besoin de commentaire supplémentaire

Signaler Répondre

avatar
détails le 12/05/2012 à 12:18

ça vous surprend ?
et c'est loin d'être fini, bien au contraire puisque tous les ingrédients qui pourraient améliorer la situation ont fondu au soleil
Les actionnaires (y compris les supporters qui sont tombés dans le panneau) qui ont investi à hauteur de 24 euros l'action, se retrouve aujourd'hui avec un joli carton qui ne vaut plus de 2,99 euros (cloture de la bourse de Paris hier soir)
- et certains osent faire les fiers et les capricieux et les dédaigneux et les méprisants !

Alors avant que la collectivité puisse avoir le premier euro de retour sur l'investissement de 400.000.000 d'euros payés par les contribuables pour cette société privée .. eh bien voyez vous ce n'est pas pour tout de suite ... et mon kinkin me dit que sous peu on va devoir en rajouter encore ....... et encore ..

tout le monde a des peaux de soc(ialistes) sur les yeux !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.