Une Lyonnaise contre l'anonymat des dons de sperme

Une Lyonnaise contre l'anonymat des dons de sperme

La jeune femme souhaite la levée partielle de l'anonymat lors des dons de sperme. Cette avocate au barreau de Lyon, née par insémination artificielle, a demandé jeudi au tribunal administratif de Montreuil de pouvoir accéder à des informations sur ses origines. L'administration hospitalière refuse de lui transmettre. Cette démarche est une première en France selon son avocat. Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 14 juin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.