Mercato OL : Lyon veut 11 millions d'euros pour Aly Cissokho

Mercato OL : Lyon veut 11 millions d'euros pour Aly Cissokho
Aly Cissokho - Photo Lyonmag.com

L'OL s'est fendu d'un communiqué pour expliquer que "contrairement à
ce qu'ont pu écrire les médias français ou italiens, les discussions ne
débuteront pas au dessous de 11 millions d'euros avec les clubs qui
souhaitent acquérir le joueur".

Autant dire qu'avec ce tarif prohibitif, les clients ne vont pas se bousculer sur la marchandise.

L'Olympique Lyonnais rappelle qu'Aly Cissokho "a disputé 91 matches de Ligue 1 et 29 en Ligue des Champions tout en devenant international depuis son arrivée du FC Porto en juillet 2009 pour 15 millions d'euros".

Toutefois, Cissokho n'affiche qu'une seule sélection en équipe de France et elle date du 11 août 2010 contre la Norvège. L'expérience est restée sans suite.

Et si sa première saison a été honorable, la seconde a été nettement moins bonne alors qu'au terme de sa troisième année, assez médiocre, Cissokho, 24 ans, qui semble avoir une certaine faiblesse au niveau de ses adducteurs ou des ischios-jambiers, a perdu sa place au profit de Mouhamadou Dabo, joueur arrivé l'été dernier en provenance du FC Séville pour seulement 1 million d'euros...

Au tarif de 11 millions d'euros, il y a de fortes chances qu'Aly Cissokho soit à la reprise de l'entraînement le 2 juillet et même encore un peu plus tard dans l'été et sans doute toute la saison à moins de baisser les prétentions.

Depuis un an, ses agents font courir les bruits les plus farfelus, semble-t-il, sur l'intérêt supposé de grands clubs anglais (Chelsea, Newcastle, Arsenal), allemands (Dortmund) ou encore italiens (Juventus ou Naples) sans jamais qu'aucun transfert ne se soit réalisé.

La seule réalité du moment est que Cissokho est sous contrat avec l'OL et que le club cherche à s'en débarrasser tant pour des raisons sportives que financières.

D'autres joueurs sont aussi dans l'attente comme Michel Bastos qui n'a réalisé que six mois très intéressants et en rapport avec le prix de son transfert (18 millions d'euros en provenance de Lille) sur les trois ans passés à Lyon. Il a terminé la saison blessé au dos, ce qui n'est pas trop un argument de vente.

Quant à Yoann Gourcuff, son absence, justifiée, à l'Euro avec l'équipe de France, ne fait pas les affaires de l'OL et de Jean-Michel Aulas qui comptaient sur cette promotion pour attirer un éventuel client. Aux conditions dont il bénéficie et au prix qu'il a coûté pour son transfert, il sera difficile de s'en défaire sans dommage.

S.V.

Tags :

cissokho

ol

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tilou le 12/06/2012 à 14:38

Ce qui devrait inquieter les Lyonnais c'est leur absence a l'euros 2016 car il est fort probable que le stade des lumières se construise pas.

Alors Saint Etienne et son stade vas prendre une dimenssion européenne.

Une sacré claque pour les Lyonnais, peut etre la plus grosse depuis l'histoir du club.

Signaler Répondre

avatar
pilpoil le 12/06/2012 à 14:04

Mais malheureusement, AULAS devrait savoir qu'un prix s'établit sur un accord entre vendeur et acheteur, et quand on est en période de disette, ce n'est pas le vendeur qui fait le prix, mais l'acheteur

C'est élémentaire, ce grand petit homme devrait le savoir cela non ?

Signaler Répondre

avatar
Nicolas le 12/06/2012 à 11:52

C'est pas pour le stade, c'est juste qu'il veut rentrer dans ses frais pour l'erreur de casting qu'a été Cissokho.

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 06/06/2012 à 17:53

Les mercenaires sont de plus en plus chères. Pour ma part quand mon patron m'a embauché, c'est tout juste s'il n'a pas fallu que je le paie. Je vous le dis, il n'y a plus de justice. Jean Mimi a besoin de sous pour son stade, faites un effort, merde!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.