Alexandre Gabriac était lundi en garde à vue à Lyon

Alexandre Gabriac était lundi en garde à vue à Lyon
Alexandre Gabriac

Le jeune conseiller régional, exclu du Front national il y un peu plus d'un an pour un salut nazi, a passé une journée en garde à vue lundi. Selon Le Progrès, il est accusé d'avoir proféré des menaces de mort à l'encontre du videur et du barman d'un bar lyonnais le 23 mai dernier. Alexandre Gabriac nie les faits, et affirment qu'il s'agit d'une manipulation pour l'empêcher de participer à la manifestation nationaliste du 23 juin prochain à Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
ALTORM le 18/06/2012 à 12:08

MANIPULACION DEL SISTEMA !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.