Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le groupe de l'OL, de retour à l'entraînement, avec les nouvelles tenues 2012/2013 - Photo Lyonmag.com

OL : Rémi Garde reste “positif” malgré les incertitudes

Le groupe de l'OL, de retour à l'entraînement, avec les nouvelles tenues 2012/2013 - Photo Lyonmag.com

A l’orée d’une nouvelle saison à la tête de l’Olympique Lyonnais, Rémi Garde se sent paradoxalement "positif" mais "pas spécialement tranquille", et doit pour l’instant composer avec un effectif principalement composé de jeunes joueurs.

"Concentré et vigilant." C’est ainsi que Rémi Garde a qualifié son état d’esprit, quelques minutes après avoir retrouvé ses joueurs à Tola Vologe. Deux entrainements étaient au programme de cette première journée, le premier dès 9h sous la pluie, le second à huis-clos en milieu d’après-midi, avec une reprise plutôt en douceur : footing, exercices physiques et prise de contact avec les nouveaux ballons de la Ligue 1. Le tout avant un départ pour le traditionnel stage d’une semaine à Tignes, mercredi : "C’est un endroit qu’on connaît bien, qu’on retrouve. On a de bonnes conditions pour travailler, car le stage est toujours un moment important de l’avant-saison mais aussi de toute la première partie de saison." Mais attention, les joueurs sont prévenus : ce n’est pas parce que l’OL ne dispute pas cette année de tour préliminaire de la Ligue des Champions (le club est directement qualifié en Ligue Europa) que la préparation doit être allégée. "C’est important d’avoir une semaine de plus que l’année dernière", explique Rémi Garde, "mais la préparation ne sera pas plus light. Au contraire, le fait de ne pas avoir de barrages à disputer nous permet d’être prêt pour le 11 août (pour la reprise du championnat à Rennes) mais aussi pour le 28 juillet et le Trophée des Champions (à New York face à Montpellier) car c’est un objectif. La préparation sera intense, c’est sûr."

Rémy Vercoutre - Photo Lyonmag.comRémy Vercoutre - Photo Lyonmag.com
"Sportivement et humainement, ce serait une perte"

Une préparation qui se fera sans Hugo Lloris. Le portier international de l’Equipe de France est en congé jusqu’au 15 juillet, date limite que s’est également donnée Jean-Michel Aulas pour étudier les offres concernant l’un des meilleurs gardiens du monde. Son montant : 20 millions d’euros minimum. "C’est sûr que sportivement et humainement, pour tout ce que Hugo représente en tant que joueur pour le club et l’institution, ce serait une perte", affirme Rémi Garde, "mais en même temps, les règles du jeu sont connues et définies, pour Hugo mais aussi pour un certain nombre de joueurs dans l’effectif. Je ne suis pas décideur jusqu’à ce niveau-là. Donc je m’adapterais." Arsenal, qui aurait fait une offre à 15 millions d’euros, est bien placé pour enrôler le gardien de but. Après des recrutements efficaces dans les buts (Coupet, transféré de l’ASSE, et Lloris, arrivé en 2008 de l’OGC Nice), l’adaptation de l’OL passerait cette fois-ci par le banc. Car le candidat idéal et déclaré reste Rémy Vercoutre. "On n’en est pas encore là pour le moment", argumente le coach olympien, "mais on connaît les qualités de Rémy. Il piaffe d’impatience et ce sera probablement son tour. Il est là depuis longtemps, chaque fois qu’on a fait appel à lui, il a été performant. Le challenge serait différent pour lui s’il était amené à devenir titulaire car il serait jugé dans la répétition de ses prestations. Mais on aura le temps d’en rediscuter au cas où." Dans les autres cas, l’entraineur affirme qu’il devrait y avoir des prêts avant le début de la saison : Enzo Reale, Momo Yattara… Ces jeunes joueurs devraient évoluer sous d’autres couleurs en 2012-2013.

Rémi Garde en conférence de presse - Photo Lyonmag.comRémi Garde en conférence de presse - Photo Lyonmag.com
"Un joueur offensif de couloir", une priorité

Et pour sa première conférence de presse de la saison, Rémi Garde l’a confirmé : "Pour qu’il y ait une ou des arrivées, il faut qu’il y ait des départs." Le coach de l’OL n’a pour l’instant pas beaucoup d’idées sur celui ou ceux qui pourront renforcer l’effectif de Lyon pour la saison à venir. "Il faut un profil sportif qui me convienne, en essayant peut-être de rééquilibrer les postes. Il y en a pour lesquels je n’ai pas forcément des choix différents. Et cela peut-être des postes offensifs de couloirs, sachant qu’il y a déjà beaucoup d’attaquants", concède Rémi Garde, "mais cela pourrait permettre de rééquilibrer à ce niveau-là en fonction des départs." Moins de joueurs pour moins d’ambition ? Un adage qui n’est pas évident pour l’entraineur de l’OL qui ne se sent "pas spécialement plus tranquille" que la saison passée et qui prépare les jeunes joueurs à penser au collectif. "L’objectif sera d’être européen. Le championnat reste la compétition majeure dans laquelle on doit atteindre ces places européennes", se justifie le technicien, qui comme pour la précédente saison, ne laisse pas de côté "la Ligue Europa, qui a été revalorisée cette année aussi bien par l’image que par l’argent. Donc européen, c’est aussi la Ligue Europa." Le terme Ligue des Champions semble pour l’instant banni à Tola Vologe.




Tags : ol | olympique lyonnais | reprise | rémi garde | entrainement | tola vologe |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.