Une soixantaine de personnes a manifesté jeudi matin devant la maison d'arrêt de Villefranche

C'est ce qu'indique l'Ufap Unsa justice, le syndicat à l'origine du mouvement. Le personnel dénonce la multiplication des agressions, le manque d'effectif et la "gestion calamiteuse de la détention". Le syndicat a rencontré la direction locale de la prison jeudi matin, mais craint « de ne pas avoir été entendu, de par la frilosité de certaines réponses ».

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.