Immolation à Vénissieux : l'homme avait déjà pensé à se suicider

Immolation à Vénissieux : l'homme avait déjà pensé à se suicider
Photo Lyonmag.com

L'agent de maîtrise au service Nettoiement du Grand Lyon avait évoqué une éventuelle tentative de suicide au cours d'un stage sur le contrôle du stress en juin dernier.

Des problèmes de tension et de réorganisation pourraient être à l'origine du geste de Manuel Gongora. Ce dernier était surveillé par ses supérieurs qui s'inquiétaient de "son agitation" suite à ces problèmes. La victime, âgé de 47 ans, venait d'apprendre qu'elle était mise à pied après avoir lancé une chaise et un cendrier sur l'un de ses supérieurs. Selon le Progrès, son état est stationnaire. Son épouse a par ailleurs déclaré au journal qu'il fallait "chercher les responsables du côté du Grand Lyon". Une expertise sur les conditions de travail des agents a été ouverte.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.