Philippe Cochet lance la bataille des municipales face au "coucou" Collomb

Philippe Cochet lance la bataille des municipales face au "coucou" Collomb
Philippe Cochet - LyonMag

Le président de la fédération UMP du Rhône et maire de Caluire a donné une interview au Progrès dans laquelle il aborde les échéances électorales à venir.

En 2014, Philippe Cochet briguera un nouveau mandat à Caluire, il sera par ailleurs candidat à sa propre succession à la tête de l’UMP départementale, "une fédération en état de marche projetée sur la reconquête". L’élu se dit pourtant hostile au cumul des mandats, qu’il qualifie de "tartuferie" et de "poujadisme à deux balles". En déclarant ça, il désigne sans concession le défenseur attitré du cumul, un certain Gérard Collomb. Ultra favori à sa réélection en 2014, le maire de Lyon va devoir s’attendre à une campagne de la droite destinée à détruire son bilan et ses méthodes. "Gérard Collomb est très habile. C’est la technique du coucou, on laisse les autres créer et on s’installe dans le nid. C’est le cas pour l’Hôtel Dieu par exemple".
Mais pour battre un adversaire aussi redoutable, Philippe Cochet appelle au rassemblement : "nos élus lyonnais doivent lancer une dynamique d’enfer. Une fois qu’on aura choisi le candidat on sera tous derrière." Un choix de candidat qui devrait passer par des primaires. Une option qui avait fait doucement rigolé le maire de Caluire lorsque les socialistes avaient organisé les leurs. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts : "nous avons un peu raillé les primaires à gauche. Et bien c’était une erreur. Elles ont permis d’occuper l’espace médiatique, d’intéresser les citoyens et de se constituer un fichier qui a pu être exploité par la suite". A une semaine de la reprise du conseil municipal, Cochet réclame une unité qui fait défaut ces derniers temps à droite.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Reine le 13/09/2012 à 10:10

Cochet est un élu qui a des convictions

Signaler Répondre

avatar
Genay le 13/09/2012 à 00:32

Chapeau à Cochet. Il est le seul à mettre les points sur les i. C est vrai qu il est bon comme Président de l UMP et ses électeurs sont heureux de l avoir.

Signaler Répondre

avatar
Norbertinho le 12/09/2012 à 21:03

Cochet place ses billes dans le Val de Saone car il veut le Grand Lyon mais il va se planter.

Signaler Répondre

avatar
JB le 12/09/2012 à 16:09

Cochet qui prône le rassemblement, c'est une blague ? C'est le premier à venir vomir sur tous les partenaires de la droite lyonnaise, à commencer par Lyon Divers Droite.

Et puis bon, le bonhomme qui parle de poujadisme à deux balles en évoquant le cumul, il est quand même maire et député et vise la présidence du Grand Lyon d'un côté, et président de fédé UMP et membre de la commission nationale d'investiture de son parti d'autre part.

Signaler Répondre

avatar
Clown le 12/09/2012 à 15:34

Il est contre le cumul Cochet . Député + maire + secrétaire de l'UMP + Président de la fédé ump du département + Grand Lyon ???????

Signaler Répondre

avatar
jean claude le 12/09/2012 à 14:44

il a vraiment rien à dire celui là.
A part qu'il est contre le cumul et qu'il cumule maire, député, président de Fédé, secrétaire national de l'UMP...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.