Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

A 20 ans, Vaclav Kadlec est présenté comme le plus grand espoir du football tchèque - DR

Le Sparta Prague, l’alter ego tchèque de l’OL

A 20 ans, Vaclav Kadlec est présenté comme le plus grand espoir du football tchèque - DR

Jeudi soir, l’Olympique Lyonnais fera ses premiers pas en Europa League.

Et pour l’ouverture des phases de poules, l’équipe de Rémi Garde reçoit à Gerland le Sparta Prague. Un adversaire qui semble voué à la 3e place de la poule derrière Lyon et Bilbao et devant le Kyriat. Portrait d’un club phare des années 2000 qui se remet doucement d’une petite déchéance, l’équivalent de l’OL en République Tchèque.
Le Sparta Prague, c’est d’abord le club par lequel passaient toutes les grandes stars du football tchèque : Karel Poborsky, Petr Cech, Zdenek Grygera, Jan Koller, Tomas Rosicky et même un ballon d’Or en la personne de Pavel Nedved. Comme l’OL, Prague était le fournisseur officiel de l’équipe nationale dans les années 2000. Aujourd’hui, la situation a bien changé. Pas un seul nom ronflant dans l’effectif, le capitaine, Marek Matejovsky a 30 ans, 15 sélections et son principal fait d'armes, c'est d'avoir joué deux ans à Reading, en Premier League. Et le pire, c'est qu'il est incertain pour la rencontre face à l'OL.

Le club a préféré misé sur la jeunesse. A commencer par le coach : Martin Hasek, 42 ans, a longtemps été simple assistant avant de se voir donner les rênes de l’équipe une cette année. Cet ancien international a insufflé un vent de fraîcheur au sein de l’effectif, beaucoup ont moins de 23 ans et font les beaux jours des sélections de jeunes tchèques, croates et slovaques.
Un pari également pris par l’OL qui fait confiance aujourd’hui à Grenier, Lacazette, Gonalons et à un jeune entraineur, Rémi Garde.
Le jeu de miroir ne s’arrête pas là. Si les stars ont déserté Prague, c’est aussi parce que son hégémonie dans le championnat a pris fin. Son dernier titre remonte à 2010 et le club est donc privé de ligue des champions depuis cette date. Comme en France, la succession lyonnaise reste indécise puisque tour à tour, le Slovan Liberec et le Viktoria Plzen ont terminé champions. Cette année, le Viktoria est encore devant, mais à égalité de points avec Prague.
Difficile de juger le véritable niveau des Tchèques. Les deux clubs se sont déjà rencontrés, c’était en 2004 en ligue des champions. Gerland se souvient notamment d’un 4-0 facile pour l’OL où les jeunes comme Nilmar, Idangar et Bergougnoux avaient marqué.

Aujourd’hui, Prague reste embourbé dans un système de jeu pataud. Un joueur est systématiquement recherché devant, il s’agit de Vaclav Kadlec. A seulement 20 ans, le joueur peine à confirmer les espoirs placés en lui il y a déjà plusieurs années. Loin d'être un renard des surfaces, le néo-international doit encore progresser aux côtés de son compère Léonard Kweuke. Cet attaquant camerounais fait aussi le bonheur du Sparta, depuis 2010, et dispose lui d’un joli ratio de 25 buts en 53 rencontres. Cette année, il a déjà planté 3 fois en 6 matchs. Son profil très puissant (1m88 pour 100 kilos !) risque de donner du fil à retordre à la charnière centrale lyonnaise.
Ca risque également de jouer des coudes aux abords du stade Gerland. Les supporters praguois n’ont pas bonne réputation, on les dit même particulièrement racistes. Le club a entrepris de nettoyer le noyau dur car il n’était pas rare d’entendre des cris de singe descendre des tribunes de la Generali Arena. L’an dernier, Prague avait même encouragé l’UEFA à faire arrêter les matchs en cas de débordements de ce type.
Face à son alter-égo tchèque, l’OL devra s’assurer d’une victoire qui lui tend les bras. Le but est de ne pas se faire déjà distancer par Bilbao, dernier finaliste de la compétition européenne.



Tags : ligue europa | ol | olympique lyonnais | sparta prague |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.