Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Claude Puel - LyonMag

Coupe de la Ligue : drôles de retrouvailles entre l’OL et Claude Puel

Claude Puel - LyonMag

L’OL fait son entrée en coupe de la Ligue ce mercredi après-midi à Nice (17 heures) et croisera la route de son ancien entraîneur, Claude Puel.

C’est un clin d’oeil du destin mais toutes les parties l’affirment : il ne s’agit pas d’un match entre Lyon et Puel.
D’ailleurs, la rencontre pourrait être marquée par un événement d’une autre nature : l’éventuel retour de Yoann Gourcuff à la compétition. Le Breton figure dans un groupe de 19 joueurs sélectionnés par Rémi Garde.
Claude Puel l'a dit en conférence de presse : "Tout ce qui m’intéresse c’est que l’on se qualifie. Je suis avant tout avec mon club et mon club c’est aujourd’hui Nice".
A l’OL, Lisandro a rappelé qu’il n’avait jamais eu de problème avec Puel qui avait contribué "à sa venue au club, et bien content d’y être".
"Je n’ai pas de sentiment particulier sur ce match et par rapport à Claude sur le banc adverse. J’ai travaillé avec lui ici, je n’ai pas de problème. Est-ce qu’il peut motiver plus son équipe qu’habituellement ? Je n’en sais rien. A Nice, c’est toujours un peu bouillant même si on annonce beaucoup d’eau et de vent...", a estimé Garde.

En fait, le seul match Puel-OL se joue depuis plusieurs mois dans les prétoires du Conseil des Prud’hommes de Lyon où l’ancien entraîneur lyonnais avait déposé dans un premier temps une requête en référé.
Il a été débouté de toutes ses demandes aussi bien en première instance qu’en appel. Désormais, l’affaire est jugée sur le fond.
Claude Puel réclame 5,5 millions d’euros entre les indemnités dues à la rupture de contrat anticipé d’un an sur les quatre qu’il avait signées (3,3 millions hors primes), et des dommages et intérêts (1,65 millions).
L’audience de conciliation en janvier dernier n’a rien donné, sans surprise.
L’affaire a été renvoyée devant le bureau de jugement du Conseil des Prud’hommes, le 14 février et sera mise en délibéré. La décision ne sera pas rendue avant plusieurs mois.

Aujourd’hui, si l’équipe de Rémi Garde a gagné de nouveau des titres (Trophée des champions, coupe de France) et a retrouvé un jeu plus agréable, il n’est plus qu’en Europa League.
De son côté, le Nice de Puel, 16ème en Ligue 1, gagne peu et fait beaucoup de matches nuls (6 pour 3 défaites, 1 victoire) mais l’exigence n’est pas la même qu’à Lyon.



Tags : ol | olympique lyonnais | puel |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.