Grève dans les cliniques : la situation n'évolue pas dans le Rhône

Grève dans les cliniques : la situation n'évolue pas dans le Rhône
Photo LyonMag.com

Les médecins et les internes protestent toujours contre l'accord sur les dépassements d'honoraires.

Les services d'urgences des hôpitaux publics reçoivent de plus en plus de patients à Lyon. Le préfet a prolongé la réquisition des médecins urgentistes de la clinique du Tonkin, jusqu'à vendredi 8 heures. La polyclinique du Beaujolais et celle de Rilleux sont en service minimum. Les services d'urgences de l'hôpital privé Jean Mermoz, de l'Est lyonnais, et du groupe hospitalier des Portes du Sud fonctionnent normalement. A noter du côté des maternités, que celle de Natecia fonctionne de nouveau depuis jeudi, là aussi le préfet a réquisitionné du personnel jusqu'à vendredi 8 heures. Réquisition également à la maternité du Val d'Ouest. Il est toujours conseillé aux patients d'aller consulter les maisons médicales de garde, sauf urgence. Jeudi, 2000 médecins grévistes ont manifesté devant le ministère de la Santé à Paris. Des praticiens lyonnais faisaient partie du cortège.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.