Municipales 2014 : Havard recherche une crédibilité pour ses primaires

Municipales 2014 : Havard recherche une crédibilité pour ses primaires
C'est lors d'un voyage dans le Béarn en 2008 que Michel Havard s'est décidé à consacrer sa vie politique à Lyon - LyonMag

Depuis la réunion de travail relançant sa campagne fin septembre, Michel Havard était resté discret sur ses ambitions à Lyon.

Pour représenter l’opposition à Gérard Collomb, il avait proposé l’idée des primaires, qui intéressait Emmanuel Hamelin, Christophe Geourjon et hypothétiquement Denis Broliquier, Nora Berra et François-Noël Buffet.
Sauf qu’en l’espace d’un mois, deux événements inattendus ont entaché le bon déroulement de ce scrutin : la création de l’UDI et le pataquès provoqué par l’élection du président de l’UMP.
Lors d’un déjeuner-presse, Michel Havard s’est livré : "Les primaires sont en stand-by. A la mi-janvier, on rouvrira le dossier et il faudra très vite le boucler. Car en mars, on sera déjà à un an des élections municipales", souligne l’ancien député du Rhône. S’il reste totalement convaincu par le bien-fondé du principe des primaires, Michel Havard sent bien que "le contexte national à l’UMP ne favorise pas" l’engouement.

Une crédibilité personnelle à acquérir
 
S’il venait à être désigné candidat, le conseiller municipal sait déjà qu’il a un réel travail à effectuer auprès de la population : "Je ne serai élu maire que si les Lyonnais me considère crédible. L’élection, je ne la gagnerai pas en faisant de l’opposition systématique à  Gérard Collomb. Après deux mandats, il va vivre un phénomène d’usure. Je n’en profiterai que si je donne envie. La personnalité compte, le projet aussi avec quelques propositions très fortes. Deux ou trois vrais sujets de débat." On sait déjà que Michel Havard a à l’esprit la liaison en métro de la gare Saint-Paul et de la Part-Dieu. En attendant les résultats des primaires, si elles ont lieu un jour, il n’en dira pas plus. Les murs, ses amis et ses adversaires ont des oreilles.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
droite le 28/11/2012 à 10:28
Fernand a écrit le 24/11/2012 à 15h42

j'ai voté Fillon et je souhaite la candidature de François-Noel Buffet plus crédible comme candidat que l'ex député battu : les fillonnistes tous derrière Buffet !

j'ai voté Fillon et je souhaite la candidature de François-Noel Buffet plus crédible comme candidat que l'ex député battu : les fillonnistes tous derrière Buffet !

Signaler Répondre

avatar
Fidesien le 27/11/2012 à 10:23

C est drôle comme Buffet essaie de venir à Lyon alors qu il habite Sainte Foy et qu il va perdre la ville d Oullins dont il n et pas digne car il n y habite même pas........

Signaler Répondre

avatar
JC le 26/11/2012 à 06:05

François-Noël Buffet, sénateur et maire d'Oullins est sans doute le seul à pouvoir faire face à GC... MH en perdant son siège à l'AN s'est décrédibilisé, et son manque de maturité, l'instabilité et la lenteur de ses choix (Stade de Décines, chois du vote UMP), ainsi que la faiblesse d'argumentation de son équipe ne lui permettront pas de résister...

Signaler Répondre

avatar
Oullinois le 25/11/2012 à 17:51

C'est drôle que l'on parle de Buffet car il est en train de perdre Oullins. Il n'a aucun courage et Terrot ne peut pas le voir

Signaler Répondre

avatar
pierre le 25/11/2012 à 16:10

buffet c est le seul à battre gerard collomb il à une vision pour lyon pour 2014 il à du carisme il à intelligense havard à tout perdue

Signaler Répondre

avatar
Attente le 25/11/2012 à 14:39

Moi j'attends de voir le nom des candidats avant de me décider même si Havard a l'air pas trop mal

Signaler Répondre

avatar
Patil le 25/11/2012 à 14:38

L'idée des primaires c'est pas mal à Lyon mais si ça tourne comme au niveau natio ils sont foutu au niveau de leur crédibilité

Signaler Répondre

avatar
Orlando le 25/11/2012 à 11:19

De toutes façon de droite comme de gauche à Lyon comme dans toute la France c est le pognon qui commande et c est mieux ainsi . Ou sont passés nos DeGaulle Miiterrand . La fFrance décline

Signaler Répondre

avatar
marievictoire le 25/11/2012 à 10:28

Je partage l'avis de Fernarnd, on ne peut soutenir un candidat qui a perdu les législatives.
Pour ma part, je souhaite le duo François-Noel Buffet et Dominique Nachury.
Il faut voter pour des personnes qui n'ont pas eu un échec politique

Signaler Répondre

avatar
Arthur le 24/11/2012 à 22:23

Michel Havard ne veut pas dévoiler ses propositions trop tôt. Nous ne sommes qu'à un an des municipales et on ne sait toujours rien de ce qu'il pense de Lyon. Quand vont-ils commencer à réfléchir ? Au moins, avec Perben, on avait un mauvais candidat mais un esprit brillant.

Signaler Répondre

avatar
Martingale le 24/11/2012 à 22:20

Tout le monde le sait que les primaires n'auront jamais lieu.

Signaler Répondre

avatar
jm le 24/11/2012 à 17:04

La droite lyonnaise se trouvera des arguments pour commencer à réfléchir en 2014.

Signaler Répondre

avatar
Fernand le 24/11/2012 à 15:42

j'ai voté Fillon et je souhaite la candidature de François-Noel Buffet plus crédible comme candidat que l'ex député battu : les fillonnistes tous derrière Buffet !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.