La Préfecture lutte contre les nuisances sonores ferroviaires dans la Vallée du Rhône

Avec l'ADEME et Réseau Ferré de France, le préfet Jean-François Carenco a dressé un programme d'actions prioritaires. Leur but, réduire les nuisances sonores ferroviaires actuelles et prévoir celles à venir. En effet, avec le regain d'intérêt pour le ferroutage, le trafic de trains de marchandises retrouvera en 2020 une fréquence digne des années 90. Des travaux seront donc réalisés dans la Vallée du Rhône, notamment en Ardèche. Mais aussi dans le Rhône. Les logements de la commune de Givors seront protégés du bruit. Coût des travaux : 5,24M d'euros pour isoler les 700 logements à proximité des lignes traversant la ville.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.