Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

L’alpiniste lyonnais Maurice Herzog est mort

DR

Décédé jeudi soir, il avait 93 ans.

Né à Lyon en 1919, Herzog obtient l'une des plus grandes distinctions en devenant porteur de la Grand-Croix. Résistant puis alpiniste de talent (il est le premier à franchir l'Annapurna), il se reconvertit dans la politique. Il devient Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et au Sport entre 1958 et 1965 puis maire de Chamonix de1968 à 1977. Entre temps, il avait été député du Rhône en 1962.

Gérard Collomb a notamment réagi à la mort du Lyonnais :
"J’ai appris avec émotion la disparition de Maurice Herzog. Mes premières pensées vont aux membres de sa famille auxquels j’adresse, au nom de la Ville de Lyon et à titre personnel, mes plus sincères condoléances.
Alpiniste de renom, – le premier à avoir gravi l’Annapurna avec Louis Lachenal, Gaston Rebuffat et Lionel Terray, le 3 juin 1950 – ce natif de Lyon a consacré sa vie au service de notre pays.
Résistant de la Seconde Guerre mondiale, Maurice Herzog s’est engagé pour la jeunesse et les sports, en qualité de Haut Commissaire puis de Secrétaire d’Etat sous la présidence du général de Gaulle.
Ancien député du Rhône, son parcours politique a pris corps du côté des Alpes, comme député de Haute-Savoie à partir de 1967 puis dès l’année suivante, comme Maire de Chamonix jusqu’en 1977.
Je salue la mémoire et le courage de l’homme d’action, grand sportif, Résistant de la première heure, dont la vie publique fut tout entière guidée par le sens de l’intérêt général."



Tags : maurice herzog |

Commentaires 3

Déposé le 14/12/2012 à 16h30  
Par "Foca sport" Citer

On a bien vite oublié Lachenal qui a pris la photo, mais on saura jamais si c'était au sommet de l'Anapurna.

Déposé le 14/12/2012 à 15h06  
Par petitloup Citer

un grand monsieur nous quitte après avoir laissé une forte emprunte dans l'histoire de courage et de non compromissions...Beaucoup de politiques devraient suivre son exemple

Déposé le 14/12/2012 à 14h52  
Par Un indien dans la ville Citer

Sur la photo "Mimi Siku, 80 ans plus tard..."

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.