Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Coup d'envoi du match à 21h - LyonMag.com

L’OL est-il bien armé pour affronter le PSG ?

Coup d'envoi du match à 21h - LyonMag.com

C’est le jour J pour le grand choc de la Ligue 1 avec PSG-Lyon à 21 heures mais l’Olympique Lyonnais n’arrive pas sur ce rendez-vous avec toutes ses forces et c’est bien dommage même s’il n’aborde pas la rencontre en victime expiatoire.

L’OL arrive avec une position de leader à défendre et trois longueurs d’avance sur les Parisiens qui, s’ils gagnent, prendront la tête du classement à la différence de buts.
Anthony Réveillère est annoncé dans un groupe de 19 joueurs mais Rémi Garde a déjà usé de l’art du contre-pied dans le passé pour que l’on ne soit pas certain que l’arrière droit soit en état de jouer. Il s’était blessé contre Nancy match au cours duquel il est sorti au bout d’une demi-heure. Il pourrait être remplacé par Gueida Fofana.
Mouhamadou Dabo est lui aussi absent pour cause de suspension alors qu’Alexandre Lacazette, l’un des joueurs les plus en vue dans le domaine offensif est blessé et forfait.
Sans parler des indisponibilités de Clément Grenier ou Yoann Gourcuff bien que ce dernier, malgré son prix, n’ait pas une influence réelle sur le jeu lyonnais en dépit de ses bonnes performances lorsqu’il a joué.
En revanche, celle de Maxime Gonalons est plus évidente et on a pu s’en rendre compte face à Nancy face à qui il n’a pas joué en raison d’une suspension.
Le duo est reconstitué avec Steed Malbranque dans l’entrejeu est c’est quand même une bonne nouvelle pour l’OL alors qu’en attaque la triplette Lisandro-Bafé Gomis-Michel Bastos sera là.
Ils ont toujours bien réussi contre Paris et c’est là aussi une bonne chose que ce trio soit présent et cela peut donner un argument de poids pour l’Olympique Lyonnais pour contrer le PSG qui monte en puissance après une période hésitante.
Certes le jeu n’est pas flamboyant alors que celui de l’OL est plutôt tourné vers l’offensive avec une grosse possession du ballon.
Mais il n’est pas certain que Rémi Garde joue la carte du spectacle pour faire plaisir à ses adversaires adeptes de la contre-attaque.
Il y a huit jours, le derby opposait les deux meilleures offensives du championnat du moment et la rencontre a plutôt été fermée.
A noter que sur les huit derniers PSG-OL, au Parc des Princes, en L1, l’Olympique Lyonnais s’est imposé deux fois (2007, 2006) et a obtenu deux nuls (2009, 2007) et s’est qualifié en coupe de France la saison dernière (3-1) au stade des quarts de finale.



Tags : ol | olympique lyonnais | dossier ol | Ligue 1 | PSG |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.