Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Olivier Laviolette (à gauche) - DR

AS Minguettes en Coupe de France : “Il faut faire respecter la hiérarchie”

Olivier Laviolette (à gauche) - DR

Le club de football de Vénissieux va jouer son premier 32e de finale de Coupe de France samedi soir.

L’AS Minguettes se déplace à Feurs pour affronter Savigneux-Montbrison (PHR). Les Rhodaniens, pensionnaires de CFA 2 depuis la saison 2002/2003, font office de favoris.
Olivier Laviolette, milieu de terrain, est l’un des anciens de l’AS Minguettes. A 33 ans, il va disputer son troisième 32e de finale : "Il y a 10 ans et il y a 4 ans avec La Duchère, où j’ai joué aux côtés d’Eric Abidal. Les deux fois je me suis qualifié, j’ai 100% de réussite. On avait joué contre le Lille de Claude Puel il y a 10 ans, c’est là qu’Abidal avait été repéré. Il y a 10 ans, on avait battu Nice, alors leader de L2".
Avec notamment Jean-Louis Fernandez, le neveu de Luis, il va encadrer son équipe pour supporter la pression. "On essaye de distiller des petits conseils, mais on peut pas jauger les émotions de tout le monde. Le pire, c’est de jouer le match dans sa tête, en avance  J’ai trop d’expérience pour ne pas me méfier de Savigneux-Montbrison. Au tour précédent, contre une équipe de niveau similaire, ça a été très difficile de se qualifier, aux tirs au but. On part avec un léger avantage en termes d’expérience, qui sera contrebalancé par le fait qu’ils jouent à domicile, sans doute dans une grosse ambiance. Mon petit frère vit à Savigneux, j’ai joué à Feurs, donc je connais la ferveur qui existe là bas autour du football".
Olivier Laviolette reste toutefois déterminé pour rentrer dans l’histoire des Minguettes et atteindre le tour suivant de la Coupe de France: "Tant qu’on tire une équipe équivalente ou inférieure, il faut faire respecter la hiérarchie".
Pour le prochain tour, les 16e, s’ils tirent une équipe de leur niveau, ils pourront certainement jouer dans leur stade, sinon il faudra aller jouer à Gerland. "J’ai dit en début de saison qu’on affronterait le PSG cette saison en Coupe, si on peut y arriver, par rapport au parcours et à l’identité d’un club comme Vénissieux, ce serait un clin d’œil assez sympa", conclut Olivier Laviolette.
Coup d’envoi de Savigneux-Montbrison samedi soir à 17h. A noter que ce match a été classé à risques en raison de la forte affluence attendue au petit stade Rousson de Feurs.



Tags : coupe de france | AS Minguettes |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.