Grand Lyon : revoilà la pollution

Grand Lyon : revoilà la pollution

Le niveau d'information et de recommandations a été activé jeudi.
cela concerne le bassin lyonnais, le nord-Isère ainsi que le bassin grenoblois. depuis mercredi, avec les températures bases, les émissions induites par le chauffage, le trafic routier et certaines industries provoquent de nouveau une augmentation progressive des concentrations des particules en suspension (PM10) sur l'ensemble de la région Rhône-Alpes. Les conditions météorologiques ne permettent pas leur dispersion. Il est conseillé aux personnes sensibles de prendre leurs dispositions.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Jean-Marc Chaffringeon le 24/01/2013 à 15:15

Les mesures prises par le Préfet Carenco ne vont pas améliorer les choses. Pendant la durée du SIRHA, près d'une semaine, le trafic de transit va parcourir, non pas seulement 50% de distance supplémentaire par rapport à l'axe A6/A7 ou le COL...mais 70% de plus (déviation par l'A43 puis l'A432, et inversement) et par rapport à la Rocade, utilisée habituellement, environ 25% de plus). Voilà la conséquence d'une absence de vision à long terme et de raisonnements fallacieux.
Les opposants au Grand stade savent d'ailleurs aujourd'hui ce que fera la Préfecture et Collomb les soirs de match. Lire l'article de Lyon Mag,"SIRHA: mesures de régulation" (pour la pollution émise sur le bassin lyonnais, l'absence de COL a une incidence mille fois plus élevée que la construction du Grand stade).

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.