OL : gagner pour ne pas être décroché

OL : gagner pour ne pas être décroché
Coup d'envoi du match à 21h - LyonMag.com

Défait à Ajaccio 3 à 1 la semaine dernière et après la nouvelle victoire du Paris-Saint-Germain vendredi contre Bastia 3 à 1, l’OL, 2ème se doit de s’imposer ce dimanche soir à Gerland (21 heures) contre Lille pour ne pas être décroché au classement vis-à-vis des Parisiens, leaders avec six points d’avance et un match de plus.

"Le titre n’a jamais été évoqué et ne faisait pas partie des objectif", dit Maxime Gonalons.
Certes mais une victoire consoliderait aussi la 2e place directement qualificative pour la Champion’s league, une épreuve «qui manque» au capitaine.
Et si le club veut entretenir l’espoir de réaliser l’exploit d’aller chercher une 8e couronne de champion, prendre six longueurs de retard maintenant paraîtrait définitif.
Rémi Garde reconnaît volontiers que si toutes les journées sont importantes, la période actuelle peut être déterminante.
Face à Lille, un adversaire traditionnellement difficile pour l’Olympique Lyonnais mais beaucoup moins pour Lisandro qui a marqué huit fois contre le LOSC en six confrontations, la tâche s’annonce donc difficile mais pas insurmontable.
L’OL tentera de profiter de jouer à Gerland où ils n’a lâché que sept points depuis le début de saison (2e meilleure équipe à domicile derrière PSG).
Les Lillois sont dans une phase difficile. 10èmes du classement, ils sont loin de leurs objectifs initiaux qui étaient, pour eux aussi, de monter sur le podium et se qualifier de nouveau pour la Champion’s league afin d’être en adéquation avec l’entrée dans leur nouveau grand stade de 50.000 places.
Cet automne, ils n’ont pu franchir la phase de poules de la C1 (derniers).
En championnat, les Nordistes n’ont remporté aucun de leur quatre matches (nul à Nancy et contre Troyes, défaites contre Nice et PSG).
Ils n’ont gagné qu’en coupe de France contres Nîmes (L2) et Plabennec (CFA) et la perspective de jouer le 8ème de finale à Saint-Etienne ne doit guère les réjouir.
En attendant pour l’OL, Rémi Garde devra trancher entre le retour d’indisponibilité de Lisandro et la confirmation de Gomis malgré des problèmes d’efficacité actuels.
Il faudra aussi choisir pour le poste de meneur de jeu entre Clément Grenier et Yoann Gourcuff.
En défense, la suspension de Dejan Lovren, exclu à Ajaccio, profitera à Samuel Umtiti mais aussi à Mouhamadou Dabo qui retrouvera une place de titulaire comme arrière gauche.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Fab le 10/02/2013 à 22:51

NULS de NULS

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.