Grand Lyon : la pollution est de retour

Grand Lyon : la pollution est de retour

Le niveau d'information a été activé ce vendredi dans les bassins lyonnais, stéphanois et grenoblois.
Les températures négatives du jeudi 14 février ont engendré une forte augmentation des émissions de polluants liées au chauffage, en particulier les particules fines. L'absence de vent et la faiblesse des précipitations, n'ont pas permis la dispersion ces polluants. Le seuil d'information et de recommandations pour les personnes sensibles (50 microgrammes par mètre-cube) a par conséquent déjà été franchi sur le Bassin Lyonnais - Nord Isère, le Bassin Stéphanois, le Bassin Lémanique et la Vallée de l'Arve sur la journée du 14 février. Les conditions météorologiques devraient peu évoluer dans les prochains jours, sauf sur l'ouest de la région où le bassin stéphanois devrait être épargné. Aucune amélioration significative de la qualité de l'air n'est attendue sur les autres secteurs et le seuil d'information sera à nouveau dépassé sur le Bassin Lyonnais - Nord Isère, la Vallée du Rhône, le Bassin Grenoblois, le Bassin Lémanique, la Zone Urbaine des Pays de Savoie, la Vallée Maurienne Tarentaise et la Vallée de l'Arve ce jour. Le dispositif préfectoral est donc déclenché sur le niveau d'information sur ces territoires.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.